mercredi 30 mai 2012

Je suis du genre


(Un petit tag qui circule en ce moment sur le net. Si le coeur vous en dit...)

Je suis du genre à enlever les cornichons des burgers avant de les manger. 
Je suis du genre à classer mes épices par ordre alphabétique, et à me sentir perturbée quand un tableau est accroché de travers, même si ce n'est pas chez moi. 
Je suis du genre sarcastique dont l'humour passe mal auprès de la plupart des gens. 
Je suis du genre à énoncer des évidences, et même à les répéter trois fois en changeant à peine la formulation pour être sûre que je me suis bien fait comprendre. Les gens pensent que je les prends pour des idiots; j'ai juste peur qu'ils ne m'écoutent pas. 
Je suis du genre à me bouffer les cuticules quand je stresse. 
Je suis du genre à avoir les yeux qui piquent et une boule au ventre chaque fois que je croise un SDF en hiver. 
Je suis du genre qui ne repasse jamais, même sous la menace. 
Je suis du genre qui préfère le chocolat blanc tout en ayant parfaitement conscience que non, ça n'est pas du chocolat. 
Je suis du genre qui fait des danses de la victoire toute seule dans son salon. Ou même en public, parfois. (Mes amis font alors semblant de ne pas me connaître.)
Je suis du genre peu susceptible, qui lorsque les gens se montrent désagréables pense qu'ils passent juste une mauvaise journée et que ça n'a rien à voir avec elle. Ou que ça a à voir avec elle mais que tant pis, on ne peut pas plaire à tout le monde. 
Je suis du genre qui fait des listes tout le temps et pour tout. 
Je suis du genre stressée de l'heure, qui arrive à la gare une heure avant le départ du train et à l'aéroport la veille du décollage de son avion - ou presque. 
Je suis du genre qui mélange la crème fouettée et le chocolat avant de manger un viennois. 
Je suis du genre qui ramasse les araignées pour les mettre hors de chez elle et qui redépose dans l'herbe du bas-côté les escargots trouvés sur la route. Mais qui exécute impitoyablement les mouches, les moustiques et autres bestioles volantes impossibles à convaincre de vider les lieux par elles-mêmes. 
Je suis du genre qui sniffe les bouquins, les carnets neufs, les fruits et les légumes, mais qui ne supporte pas le parfum.
Je suis du genre qui commande un verre de rouge pour manger avec son plat, et qui dévore avec une application si féroce que son verre est toujours plein quand elle a fini de vider son assiette. 
Je suis du genre qui aime la paix domestique et qui même très énervée ne balance jamais d'horreurs à son conjoint, parce qu'elle sait que si la dispute passe les horreurs, elles, resteront gravées dans la tête de l'autre. 
Je suis du genre qui supporte très bien la solitude mais qui adore la bonne compagnie. 
Je suis du genre qui déteste pathologiquement l'eau. C'est bon qu'à faire du thé, ce truc. 
D'ailleurs, je suis du genre qui boit au moins quatre mugs de thé par jour. Et qui emporte son propre thé quand elle voyage, des fois que les hôtels où elle loge n'auraient que de l'infâme Lipton jaune à lui proposer. 
Je suis du genre qui sait ce qu'elle veut et ce qu'elle ne veut pas, et avec qui il est difficile de négocier autre chose. 
Je suis du genre qui bosse super vite mais qui a un mal de dingue à s'y coller. 
Je suis du genre über-monogame - je déteste mentir, je ne sais pas le faire; la seule pensée de mener une double vie me fatigue et je ne supporte pas de me sentir coupable. 
Je suis du genre qui ne regrette absolument pas son enfance. 
Je suis du genre pessimiste joyeuse. 

Photo empruntée ici.

12 commentaires:

Moi a dit…

on en a 8 en commun ^^
Si j'ai le courage, je le ferai sur mon blog.
Je suis du genre à aimer un projet mais à avoir la flemme de le faire ^^

Theobaldus a dit…

il y a un doublon avec le parfum ;-)

ARMALITE a dit…

Moi: 8, tant que ça?
Theobaldus: corrigé, merci.

Moi a dit…

Ah non, 9 en fait, voir 9.5 lol
ce sont surement des trucs d'Isa. ^^

Tetepe a dit…

Mis à part pour les cornichons et le thé, j'ai l'impression de me lire...

Lyly la curieuse a dit…

Malgré que nos différences, on en a également plusieurs en commun ! 5 ou 6 je crois, peut être même plus.
Le tableau de travers qui perturbe, le non-repassage, savoir être seule mais apprécier la bonne compagnie, travailler vite et bien mais avoir du mal à s'y mettre, etc.

La princesse a dit…

TU...Tu mélanges la crème fouettée et le chocolat avant le manger un viennois ???? ARGGGHHHHH

Mais on a en pas mal en commun. (Oui, j'arrive à l'aéroport en avance. Et alors. C'est trop de stress d'être juste à l'heure)

Kleo a dit…

Enfin quelqu'un qui comprend ma haine des cornichons (tièdes en plus) dans les burgers ! Merci !

funambuline a dit…

Joli.

Londoncam a dit…

Très chouette ce tag, ça change un peu des questions toutes faites je trouve.

On en a 8 en commun, le stress sur l'heure, le tableau pas droit, la solitude vs la bonne compagnie, la façon de manger le viennois (c'est tellement meilleur !), le "je bosse vite mais j'ai un mal fou à m'y mettre"...

En revanche je suis assez susceptible, et j'aimerais prendre les choses moins à coeur, ça me faciliterait la vie :) !

Sophie a dit…

ha ha nous avons plus d'oppositions absolues que de points communs.
- je ne conçois pas le chocolat blanc
- je ne bois pas de vin ni pendant ni après
- j'adore l'eau
- je ne mélange JAMAIS un viennois etc etc... drôle :-)
Mais le viennois et le chocolat blanc, je vais avoir du mal de m'en remettre ;-)

Anonyme a dit…

Mélanger la chantilly et le chocolat...DAMNED! j'en ai des frissons..!

ANNESO