lundi 21 mai 2012

"Desperate Housewives" saison 8: une belle fin


(Attention: spoilers!)

Au départ, je n'avais pas l'intention de regarder "Desperate Housewives". Je me suis enfilé toute la saison 1 en catastrophe lorsque, à l'époque, un éditeur m'a proposé de traduire le guide de la série. Et puis comme j'étais séduite, j'ai continué à la suivre au fil des ans tandis qu'elle enchaînait les hauts et les bas. 

A l'automne 2010, quand les scénaristes ont fait revenir Paul Young, je me suis dit qu'ils étaient arrivés au bout de leurs idées mais que ça pouvait constituer un bon moyen de terminer la série en bouclant la boucle. Et quand la saison 8 a été annoncée, j'ai pensé que ça allait être la saison de trop, celle qui me laisserait sur un sentiment de "bon débarras" plutôt que sur la tristesse de quitter des personnages aimés. 

Résultat, nous avons eu droit à la meilleure saison de "Desperate Housewives" depuis longtemps. Cette fois, les coupables n'étaient autres que nos héroïnes qui, dans le final de la saison précédente, avaient enterré le cadavre du beau-père de Gaby tué plus ou moins accidentellement par Carlos. Au lieu de nous demander ce qui se tramait, nous nous somme demandé comment Susan, Bree, Lynette et Gaby allaient s'en tirer. Nous avons vu le remords les ronger et mettre à mal leur amitié indéfectible jusque là. Et puis, nous avons vécu avec elles deux drames poignants: la mort de Mike, abattu par un mafieux auquel il avait tenu tête, et celle de Karen McCluskey rattrapée par son cancer. J'ai toujours été fan de ce personnage secondaire, cette petite vieille sarcastique et bourrue qui avait certaines des meilleures répliques, et même si elle m'a fait pleurer comme un veau, je suis ravie de la sortie magnifique que les scénaristes lui ont concoctée. 

Pour le reste, la boucle a bel et bien été bouclée par d'astucieux rappels du tout premier épisode de la série. J'ai adoré qu'après une séparation déchirante, Tom et Lynette se remettent ensemble, adoré que le groupe éclate pour que chacune des quatre femmes suive son chemin - même si, au fond, on ne sait pas ce qu'il adviendra de Susan -, adoré que l'on revoie dans la dernière scène une bonne partie des fantômes de Wisteria Lane alignés sur le trottoir comme pour saluer celle qui est la première à quitter la rue. C'était une bonne saison et un finale extrêmement réussi pour une série à laquelle je me suis bien plus attachée que je ne l'aurais cru. 

10 commentaires:

mary a dit…

et zut j'aurai pas du lire ton article... sur canal + on est seulement à l'épisode 13. je me suis gaché le plaisir.

ARMALITE a dit…

Hé ben j'avais indiqué attention spoilers, pourtant... :-(

Anonyme a dit…

Bé moi j'ai trouvé le dernier épisode complètement baclé! Comme s'ils avaient voulu copier l'indépassable final de "Six Feet Under" sans en approcher la profondeur. On ne voit pas assez longtemps les fantômes pour les reconnaître tous. C'est triste d'avoir séparé ces amies à jamais. Et Gaby qui dit que ce dont elle a le plus honte, c'est d'avoir trompé Carlos avec le jardinier, franchement, ce n'est pas cohérent. On parle de Gaby, là!...

Wééééééh

ARMALITE a dit…

Six feet under est hors compétition.

Myriam, qui n'est plus une elfe fée a dit…

J'ai adoré cet épisode qui clôt admirablement la série. J'ai pleuré pendant presque deux heures. C'était magnifique. J'ai adoré moi aussi la fin de Karen et celle de tous les autres.... Le conte de fée entre Lynette et Tom et cette réalité qui fait que justement nos chemins se séparent bien souvent. Le fait que chacune parte de son coté vivre une vie plus épanouissante sans se retourner.. J'ai moi aussi beaucoup aimé cette fin qu a remonté d'un coup le niveau des dernières saisons.

J'ai simplement regretté, même si c'était prévisible, qu'on ne voit pas Eddie parmi les fantômes...

Mooshkarroz a dit…

La curiosité m'a rattrapée, mais je n'aurai effectivement pas du lire l'article...
Je suis dégoutée pour Mike maintenant.

La Petite Bulle d'Elo a dit…

Moi aussi j'ai adoré cette série, cette saison et le final :) lmême si je suis déçue de ne pas avoir si Susan retrouvera l'amour, percera dans la peinture... :( Mais j'ai toujours su que Bree ferait de la politique :D Et vraiment Karen est héroïque :) bisous!

Moi a dit…

Elles vont me manquer :-(
Je verserai ma larme devant le plateau à Universal Studios au mois d'août ! (je déconne hein ! Je ne pleurerai pas. Mais plus aucune chance de les rencontrer)

Zobette a dit…

l'humour de cette série me manquera !

Anonyme a dit…

J'adorais cette série mais déçue de la dernière scène...