mercredi 21 mars 2012

L'Atelier de la Truffe Noire


Ca faisait longtemps que Chouchou et moi avions envie de tester le "petit frère" du restaurant étoilé La Truffe Noire. Profitant d'une offre RestoDays reçue en avant-première, nous avons réussi à réserver pour lundi midi - les soirées étant déjà toutes complètes. Hélas, Chouchou n'a pu se libérer de son travail; c'est donc finalement avec Sophie que je suis allée tester l'endroit.



Première déception: le cadre n'est pas très folichon. Sobre et de bon goût dans le genre moderne, oui, mais vraiment pas intime avec ses tables très rapprochées, ni chaleureux avec son mobilier anguleux marron et orange. C'est aussi bien que je ne sois pas venue un soir avec Chouchou, parce que ça ne me semblait pas l'idéal pour un repas en amoureux.

Pour les RestoDays, la plupart des établissements partenaires proposent une carte spéciale avec un choix assez restreint (2 ou 3 entrées, autant de plats et de desserts). Là, c'est menu unique, donc forcément quelque chose d'assez consensuel. D'abord, une salade gourmande aux aiguillettes de canard. La viande est généreusement dosée, le trait de vinaigre parfumé très bienvenu. Ensuite, un filet de dorade sur lit de salicornes et de beurre truffé. Ni trop léger ni trop lourd, et je suis enchantée de goûter des salicornes pour la première fois. Par contre, moi qui estime avoir le palais assez fin, je ne sens pas du tout la truffe, qui était quand même la raison pour laquelle je souhaitais tester ce restaurant!



En dessert, un carpaccio d'ananas à la coriandre avec une boule de sorbet au citron vert. C'est délicieusement rafraîchissant. Pour les 21 euros que coûte un déjeuner dans le cadre des RestoDays, je trouve que nous avons très, très bien mangé. Mais ce n'était pas tout à fait ce que j'attendais, et l'endroit comme la cuisine manquent un peu de fantaisie à mon goût.

Avenue Louise 300
1050 BRUXELLES

2 commentaires:

Londoncam a dit…

Tiens je connais un restaurant étoilé La Truffe Noire, mais à Paris :)

Le menu avait l'air sympathique, mais j'aurais pensé retrouver plus de truffe dans la composition des plats.

Kimie (Mots et Emaux) a dit…

On passe souvent devant avec Chéri pour aller au restau japonais un peu plus bas dans la chaussée de Vleurgat, et je me suis toujours demandée ce qu'il valait...