dimanche 18 mars 2012

"En cuisine avec Alain Passard"


Sur la lancée de "A boire et à manger", j'ai eu envie de découvrir l'autre grande bédé culinaire de ce début d'année 2012. Et je dois dire que j'ai nettement moins accroché, même si ma déception s'est atténuée au fil de ma lecture.

Il m'a fallu du temps pour m'habituer au dessin de Christophe Blain qui au départ me semblait un peu brouillon, comme inachevé. Ensuite, s'il est intéressant de découvrir le fonctionnement d'une cuisine de grand restaurant (en l'occurrence, l'Arpège, situé rue de Varenne à Paris), j'avais déjà lu assez de choses sur le sujet.

Par contre, le long passage sur une culture respectueuse des sols et permettant d'obtenir les produits les plus savoureux possible était vraiment passionnant. L'enthousiasme d'Alain Passard pour le légume, l'éloquence quasi lyrique qu'il déploie pour en parler font de lui un personnage hors du commun.

Au final, plus qu'une bédé culinaire, j'ai eu l'impression de lire une ode à la gloire d'un chef triplement étoilé. Ce n'était pas tout à fait ce que j'attendais, mais ce n'était pas dénué d'intérêt non plus. (Funambuline, elle, a carrément adoré.)

2 commentaires:

funambuline a dit…

Comme tu le dis, j'ai adoré. Pour moi c'est plus une rencontre avec un personnage farfelu dans ce monde plein de carcans rigides qui est mise en avant par le dessinateur, qu'une ode à ce chef et ses étoiles.
Mais je comprends ton point de vue.

J'espère que j'aurai l'occasion d'étoffer mon rayon bd culinaires dans les années qui viennent, c'est définitivement un genre qui me passionne !

ARMALITE a dit…

Je suis en train de lire une pure pure merveille de bédé culinaire, un billet très vite. Tremble pour ta PAL.