mercredi 11 janvier 2012

SNCF: oui, arnaquer le client, c'est possible (et même incontournable désormais)


L'aller simple Bruxelles-Monpatelin en tarif Prem's (billet non-échangeable et non-remboursable), qui coûtait jusqu'à présent 25€ la majeure partie de l'année et 59€ pendant les vacances, coûte désormais... 91€ quelle que soit la période, pour les voyages effectués à partir du 1er avril.

Mon budget de train annuel, juste sur ces trajets-là, passerait donc de 872 à 2184€. Ce que je ne peux pas me permettre, à moins de renoncer à tout autre déplacement (partir en vacances, assister à des conventions de boulot ou même juste aller voir mes parents). C'est toute mon organisation, mon mode de vie actuel qui sont remis en cause par ce quasi triplement de prix arbitraire.

Et prendre l'avion comme je le faisais quand j'ai rencontré Chouchou n'est plus une possibilité, parce que même si les tarifs sont équivalents à ceux du train, la liaison ne part plus désormais de Zaventem mais de Charleroi, et je dois encore rajouter 80€ de taxi pour l'aller-retour entre l'aéroport de Monpatelin et mon appartement.

J'en pleure de rage et d'impuissance.

Oh, je vais chercher la moins mauvaise solution possible, quitte à me taper deux correspondances et à passer 14 heures dans le train au lieu de 6. Mais je n'arrive pas à croire que la SNCF ait pu faire ça... et je ne parle même pas des suppressions de lignes aberrantes. C'est quoi, la justification pour faire payer un billet de train aussi cher qu'un billet d'avion sur le même trajet?

Et encore, je ne fais pas partie des gens qui doivent le plus compter leurs sous. C'est comme ça qu'on espère relancer la consommation ou pousser les gens à favoriser les transports en commun? Mais à 728€ l'aller-retour vers le sud de la France (dans le meilleur des cas!), pourquoi une famille de quatre personnes ne préfèrerait-elle pas prendre sa voiture pour partir en vacances? Vraiment, il y a là une démarche qui m'échappe. Et qui va considérablement me compliquer la vie.

9 commentaires:

Theobaldus a dit…

Il existe un bus-navette qui relie la gare de Bruxelles-midi à l'aéroport de Charleroi en direct. Sinon, via le train, Bruxelles-Charleroi airport, le billet inclus les 20 min en bus TEC entre la gare de Charleroi-Sud et l'aéroport. Dans le cadre de la navette tu en as pour environ 45 à 60 minutes de voyage, l'autre c'est environ 70 minutes.
Ceci dit, tu as raison, cette hausse tarifaire encourage à prendre le train et ton explication vient du fait que la SNCF s'est rendue compte que les lignes TGV n'étaient pas assez rentables, il paraît que les lignes RER de Paris font autant de chiffre que l'ensemble des lignes TGV de l'Hexagone... selon qui ? Là est la question.

Mnémos a dit…

Houlala... Bon courage...

Peut-être ta solution viendra-t-elle du covoiturage ? Une de mes amies fait souvent Paris-Bruxelles par ce biais et cela lui revient moins cher que le train.

Myriam, qui n'est plus une elfe fée a dit…

J'ai essayé une simulation, pour moi j'ai pas l'impression que les prix aient changé. (Pas encore de thalys pour le 2 avril ceci dit).
En ce qui concerne le covoiturage j'en ai fait beaucoup. C'est vrai que c'est super intéressant pour quand on part plus de 2 jours (sinon passer 3 heures aller et retour dans une voiture pour rester 1 journée et demis à paris, je trouve que ça ne vaut pas le coup)
On fait de supers rencontres, en général les gens qui covoiturent sont assez ouverts, le trajet passe assez vite du coup comme on papote.
Le seul hic c'est la place pour les bagages. Après si c'est toi le chauffeur, t'imposes juste aux gens un petit sac, tu leur demandes des sous et tu rentres dans tes frais.
Bref, si tu veux plus de renseignements , hésite pas :)

ARMALITE a dit…

Honnêtement, jamais je ne monterai en voiture pour un trajet de 10h avec quelqu'un que je ne connais pas.

Cécile de Brest a dit…

Hi hi, je suis comme toi, impossible d'envisager de monter en voiture avec quelqu'un que je ne connais pas !
Quant aux tarifs de la SNCF, je trouve ça tout simplement scandaleux.

Mayla a dit…

Je dois dire que je suis scandalisée de voir à quel point ils ont augmenté les prix.
À une époque où on nous rebat les oreilles pour choisir les transports en commun plutôt que la voiture, je ne comprends pas trop le processus là... D'autant plus qu'ils se mettent en grève pour un oui ou pour un non et souvent exprès à des périodes qui vont bien enquiquiner le monde.
Enfin, ils n'ont qu'une chose en tête : le profit et non le bien-être du portefeuille de leurs passagers...

aan a dit…

tu devrais regarder du côté des cars => Eurolines.

Akroma a dit…

Je prends le train toutes les semaines pour aller travailler et je me sens chanceuse. Le trajet n'a pris qu'1€50 et 10 min en plus.

Néanmoins, je compatis. Je n'imagine que trop bien ce que représente la privation des siens pour de basses questions matérielles sur lesquelles on a aucune prise.

Ils augmentent les prix tout en baissant la qualité des services. Mais ils savent que les gens sont dépendant et prendront le train quand même, car ils n'auront pas le choix. C'est minable.

Roseau a dit…

Nous sommes 6, nous vivons dans le Nord, une partie importante de notre famille à Marseille. Nous avons dû nous y rendre sur un week-end pour un mariage. Le TGV, même avec les réductions liées aux enfants... coûtait au minimum 4 fois plus cher que l'avion ; en charter penserez-vous? Non, non, même pas, par Air France. Nous avons pris l'avion, ce qui constitue une aberration écologique. SNCF, c'est possible...