dimanche 15 janvier 2012

Où Catherine tente de saboter notre soirée


Hier soir, nous devions aller dîner à Braine-L'Alleud chez notre amie Sophie Farfeluix et faire la connaissance de son copain.
18h30: Chouchou: "C'est quoi l'adresse, que je la rentre dans le GPS?" Moi: "47 rue Machin." Chouchou: "De mémoire, comme ça? Tu es sûre?" Moi: "Oui, j'envoie souvent des trucs à Sophie et elle a participé à plein de swaps. Je suis sûre."
18h35: Moi: "On a rendez-vous pour dîner à 19h30, on part vers 19h?" Chouchou: "Oh, un peu avant, même."
19h00: Chouchou: "Euh, je ne me souviens plus où j'ai garé la voiture. Je vais la chercher et je passe te prendre en bas de l'immeuble."
19h10: Pendant que je boucle ma ceinture de sécurité, Chouchou s'énerve sur son smartphone. "L'application GPS refuse de parler; je remonte chercher le Garmin."
19h15: Nous nous mettons en route et sortons de Bruxelles sans encombre.
19h36: Guidés par Catherine-notre-GPS, nous nous garons rue Machin et, dans la nuit glaciale, cherchons le 47. Je me tords les chevilles sur les graviers dans mes talons de 12, mais quand on aime, qu'est-ce qu'une petite entorse?
19h38: Le 47 rue Machin est une immense maison 4 façades située un peu en hauteur, et à laquelle on accède par un escalier courbe.
19h39: Moi, impressionnée: "La vache, ça gagne bien sa vie un pompier. Mais je ne comprends pas, Sophie m'avait dit qu'il y avait une cour à traverser et je n'en vois aucune."
19h40: Chouchou: "Sur la boîte à lettres, y'a marqué Papadopoulos-Zubrowska."
19h41: Moi: "Essayons d'appeler Sophie pour vérifier." Je sors mon GSM, compose le numéro. Une voix de femme m'informe en flamoutchi qu'il n'est plus attribué, merci-bisous.
19h42: Chouchou sort son GSM. Il a un autre numéro pour Sophie. Il le compose. Une voix de femme l'informe en français (pourquoi cette ségrégation?) qu'il n'est plus attribué, merci-bisous.
19h43: Bien embêtés et transis, nous nous replions dans la voiture.
19h44: Moi: "Ecoute, si tu arrives à te connecter sur ma boîte Hotmail, Sophie m'a rappelé son adresse récemment, il suffit d'aller voir dans mon dossier Messages Effacés."
19h47: La 3G rame à mort, nous devons nous y reprendre à 4 fois pour accéder à mon dossier Message Effacés. Dans lequel il n'y a pas trace de l'adresse de Sophie. Et je viens juste d'entamer un nouveau carnet; la page sur laquelle elle m'avait noté son adresse à la main l'an dernier était dans l'ancien.
19h48: En désespoir de cause, nous allons sonner à la porte du 47 rue Machin.
19h49: Un chien aboie à l'intérieur. Sophie n'a qu'un chat, et je doute qu'il soit imitateur animalier.
19h50: A travers la porte de sa forteresse, une voix d'homme âgé lance sur un ton soupçonneux: "Qu'est-ce que c'est?"
19h51: Je prends ma voix la plus suave pour expliquer que nous cherchons Sophie Farfeluix. La porte s'entrouvre. Le monsieur me confirme qu'il n'y a personne ici répondant à ce nom. Moi: "Je ne comprends pas, elle habite pourtant au 47 rue Machin." Le monsieur: "A Waterloo?" Moi: "Ben non, à Braine-L'Alleud." Le monsieur: "Ici, vous êtes à Waterloo."
19h52: Tout s'explique.
19h53: Dûment rabrouée, Catherine se vexe et refuse de nous indiquer où se trouve le 47 rue Machin à Braine-L'Alleud.
19h54: Chouchou ruse et lui demande le 69 de la même rue. Cette fois, ça passe.
20h: Nous nous garons dans la cour de Sophie Farfeluix avec une bonne demi-heure de retard et nous répandons en excuses. Tout ça, c'est la faute de Catherine. Mais on a apporté du champagne et des gâteaux, on peut entrer quand même?
20h01: On peut, ouf.
20h02: Leçon du jour: ne jamais se reposer entièrement sur Catherine, cette machine fourbe.

6 commentaires:

Myriam, qui n'est plus une elfe fée a dit…

Mouhahahaha!!!!!! Le genre d'anecdotes qui me donne des fous rires. A l'époque où les gps étaient inexistants ou hors de prix, avec mon ex-mari on se fiait aux itinéraires mappy. J'en garde de merveilleux souvenirs de perdition au milieu de la campagne!

Cécile de Brest a dit…

Pfff, moi à chaque fois que je demande conseil à Catherine, c'est imparable, elle me sort "faites demi-tour dès que possible" !!

Vanette a dit…

Comique. Mais confondre Waterloo et Braine-L'Alleud, même de nuit, faut le faire, quand même ! lol

Sophie a dit…

Farfeluix? ha ha

Anonyme a dit…

J'ai testé le GPS récalcitrant en allant au Luxembourg avec deux amis ce week-end ^^° L'adresse du couple chez lequel on se rendait était entrée, mais le GPS a tenu à essayer de nous embourber de nuit sur une route qui tenait du chemin forestier alors que nous étions suivis de près par une voiture dont le conducteur devait être très motivé. Fou-rire du couple qui nous attendait qui nous a indiqué la chose comme "l'ancienne route", inutilisée depuis un bon bout de temps. Merci la technologie !

Mélusine

Un Homme a dit…

Comme quoi rien ne vaut une bonne vieille carte routiere... ;)