mardi 3 janvier 2012

Mes carnets 2012


Parmi les (rares) plaisirs de janvier, il y a celui d'entamer un nouvel agenda. Je devrais plutôt dire: de nouveaux agendas, car j'en utilise deux chaque année. Dans le premier, je dresse un planning de boulot prévisionnel; je note les rendez-vous pris, les horaires de mes trajets en train ou en avion; je rédige des" to do lists". Dans le second, je note au contraire ce qui a été fait - le nombre de pages traduites chaque jour, les séries télé ou les films regardés, les bouquins lus, les expos visitées... Je colle les cartes des restos où j'ai mangé, les tickets des spectacles que j'ai vus, des articles découpés dans des magazines et autres menus souvenirs. Sur un des rabats de couverture, je fixe une grande enveloppe dans laquelle je glisse les cartes reçues de mes amis par la Poste, ainsi que les petits mots et les dessins de Chouchou.

Le premier agenda part à la poubelle en fin d'année, tandis que le second est précieusement archivé dans la bibliothèque de Monpatelin - et ce, depuis... 1991 ou 1992, je crois. C'est une forme primitive de scrapbooking que pratiquait déjà assidûment mon grand-père maternel, moins contraignant qu'un album photo décoré ou qu'un véritable journal intime, et néanmoins très évocateur quand on le regarde des années plus tard.



En 2011, j'ai utilisé:
- Un agenda rechargeable L'Agenda Moderne, avec une couverture en cuir rose vif, toujours le même depuis 7 ou 8 ans, dont je ne trouvais plus les recharges que dans une seule papeterie parisienne.
- L'agenda Margaux Motin, avec une présentation de type "une semaine sur deux pages, avec les jours à l'horizontale"; c'est l'agenda a posteriori que je vais conserver.
- Un carnet à pages jaune clair lignées que je trimballais tout le temps dans mon sac et dans lequel je notais des références administratives, des adresses ou des numéros de téléphone de copains, des détails sur certaines géocaches, des idées de swaps, des titres de bouquins aperçus en librairie et à acheter plus tard...



En 2012, j'utiliserai:
- L'Agenda du CFT (Collectif France Tricot), souple et plein de couleurs, pour remplacer mon vieil agenda rechargeable que j'ai assez vu. Tout plein de choses figurent déjà dans ses pages: la boucle du swap littéraire en cours, deux concerts, un spectacle du Cirque du Soleil, un séjour à Monpatelin avec Chouchou, trois jours en amoureux à Paris, les prochaines Imaginales... et un Post-It jaune fluo "Commencer compta pro 2010", début février. Et oui, la vie ne peut pas être toujours un champ de roses.
- L'agenda Moleskine en édition limitée Pacman, avec carrément une page par jour, ce qui me permettra d'en faire un véritable art journal dans lequel j'ai l'ambition de dessiner un peu et de réaliser quelques collages.
- Un carnet Pantone rose, dont les pages jaune fluo me font saigner les yeux mais qui a le bon format et l'indispensable élastique de fermeture (et qui me rappelle, en outre, le chouette moment passé à l'hôtel de la marque en février dernier).

5 commentaires:

Anonyme a dit…

Pourquoi ne suis-je pas surprise de trouver l'agenda du CFT ? ^^
Voilà des années que je suis fidèle aux agendas Rébecca Dautremer *Adore ses illustrations* que je peine terriblement à jeter, tout en tenant un journal à côté...

Mélusine

Mareike a dit…

L'agenda Moleskine est mon compagnon fidèle depuis des années déjà. Chaque année j'ai l'ambition de remplir toutes les pages, donc une par jour, façon journal perso, avec dessins et collages ajoutés. Je rate toujours et l'agenda reste à moitié vide. Peut-être que tout changera en 2012. Ou pas...

Anonyme a dit…

C'est mignon...
J'aimais bien les Moleskine mais maintenant que j'ai appris que l'histoire du carnet d'Hemingway,Picasso ,tsoin tsoin,c'était même pas vrai et que du marketing ,j'ai même plus envie d'en acheter!
ANNESO

Akroma a dit…

Je me suis aperçue que je n'arrivais pas à me tenir à un agenda. Par contre, j'ai toujours mon carnet sur moi et j'y note aussi mes rdv (sinon, c'est post-it ou téléphone).
Là, j'utilise un moleskine rose.
J'aime bien ton agenda Pacman :)

sara a dit…

Tu me donnes des idées :o) A cela, j'ajoute toujours un carnet "double face" que je garde dans le salon ou dans la chambre, un côté pour mes angoisses, mes coups de gueule... et l'autre pour les "favourite things" choses qui font du bien et autres pensées positives. Le côté sombre est rempli au gré du temps, le côté lumineux lui doit être rempli le plus souvent possible.
Le coup de noter chaque soir trois bonnes choses de la journée et de se faire une liste de choses qui font du bien pour l'appliquer, j'aime vraiment bien. Surtout en inventer de nouvelles.