dimanche 15 janvier 2012

Les brunchs du dimanche (11 bis): P.H.A.T., le retour de la vengeance


Je vous avais déjà parlé du P.H.A.T., testé le mois dernier avec Funambuline et Shalf. Chouchou avait très envie d'y retourner pour goûter leur English Breakfast; quant à moi, j'étais curieuse de voir si les nouveaux buns importés spécialement des Zuess tenaient toutes leurs promesses.






Nous sommes arrivés à l'ouverture, alors que le resto était encore vide, ce qui m'a permis de faire des photos tranquillement. Nous avions réservé, et heureusement: après un mois de décembre "assez calme", selon la propriétaire, le P.H.A.T. était complet ce midi. Cette fois, j'ai hésité entre un burger teriyaki (j'avais envie de viande) et un Portobello végétarien (dont le mélange de saveurs me tentait particulièrement).






Bilan: service une fois encore très agréable, même si nous avons reçu nos plats dix bonnes minutes après un couple pourtant arrivé plus tard que nous. Frites et mayo toujours divines; cole slaw toujours agréablement plus léger que la moyenne. J'ai adoré le nouveau bun, bien qu'il soit peu "compressible" et complique la tâche aux mal élevés dans mon genre qui préfèrent manger avec les mains. L'association champignon-fromage de chèvre-pignons-roquette (identique à celle d'un des burgers de l'Amour Fou...) a mis de la joie dans mon estomac, notamment grâce à un fromage assez sublime. Je suis sortie de là calée mais pas au bord de l'overdose calorique - juste bien pour aller me geler les fesses en géocachant avec Chouchou près du trou du diable, au bois de la Cambre.

3 commentaires:

Malena a dit…

Il y a vraiment des endroits sympas où bruncher à Bruxelles !

Sophie a dit…

La ferme du Hameau du Roy nous a offert un super brunch, si ce n'est qu'Olivier a commandé une quiche aux poireaux... (ce type ne cessera jamais de m'étonner...). Je note le PHAT dans notre PAM :-)

ARMALITE a dit…

Contente que ça vous ait plu. Le PHAT vaut carrément le détour, et si tu n'aimes que le sucré, ils ont des pancakes et des waffles.