dimanche 22 janvier 2012

A la découverte de Gand (1/2)



Après Anvers, Bruges, Ostende et Gand, nous avons poursuivi hier notre exploration des villes flamandes, options "geocaching" et "avec Philou". Le ciel était bien plombé, et il y avait du vent, mais il faisait 10° et nous n'avons eu droit qu'à une seule grosse averse de quelques minutes dans la journée. L'un d'autre l'autre, des conditions très satisfaisantes pour un mois de janvier belge.

Samedi, 10h30. Départ de la maison. Catherine-notre-GPS fait encore la grasse matinée. Elle met plus d'une demi-heure à acquérir un satellite qui ne doit pas être le bon, puisqu'elle nous signale comme roulant au milieu d'une zone résidentielle alors que nous sommes sur l'autoroute. Ou Catherine éprouve du mal à se réveiller le week-end, ou elle a décidé de nous perdre comme les parents du Petit Poucet; je ne vois pas d'autre explication. Mais après que nous lui ayons copieusement ri au nez, elle comprend qu'elle n'arrivera pas à nous impressioner et se décide à nous placer sur la E40. Il faut être ferme avec les GPS, sinon, ils perdent tout sens des limites et ça devient la chienlit.

Arrivés à Gand vers 11h30, nous rejoignons Philou et zonons un peu à la recherche d'un restaurant potable. Je rejette le premier au prétexte qu'il ne m'inspire pas. Les suivants sont fermés (un samedi midi, sérieusement?) ou méga-chers. Je sens poindre la faim chez Chouchou et un début d'irritation chez Philou; aussi rebroussons-nous chemin jusqu'au premier restaurant: De Witte Leeuw. A peine la porte poussée, je comprends que c'était un bon choix: la déco de la salle est vraiment chouette, bien que les murs sombres et la disposition des tables compliquent grandement le travail des photographes amateurs. Pour 17€, je mange une grande entrecôte presque saignante, accompagnée d'une très bonne sauce au poivre vert et de frites quelconques. Le Merlot vendu à la carafe n'est pas mauvais du tout. De la cuisine de brasserie assez simple, mais avec un grand choix à la carte, des prix corrects, un service rapide, agréable et en français: c'est plus que je n'en espérais pour ce déjeuner.

De Witte Leeuw
Graslei 6
9000 GENT

En sortant, nous nous dirigeons vers le Design Museum voisin qui propose jusqu'au 26 février une exposition "Coca-Cola: 125 years of design". 5€ l'entrée, et la visite prend à peine un quart d'heure. Mais la scénographie est magnifique: inventive et ludique, avec un éclairage juste parfait. Sur des écrans tactiles, on peut s'amuser à reconstituer le logo Coca-Cola façon puzzle, dessiner la moitié droite de la bouteille en aveugle, écouter les jingles publicitaires les plus marquants ou tenter d'écrabouiller 111 bouteilles qui jaillissent du sol pour récolter de quoi produire une chaise en plastique recyclé (gros échec: j'ai fait 65, Chouchou 33 et Philou 80). A la fin, on peut même se prendre en photo N&B dans un cadre Coca-Cola et envoyer le cliché directement sur Facebook. Dommage que tous les distributeurs exposés soient des modèles historiques plus en fonction depuis belle lurette: tout ce fun, ça donne soif!

Design Museum Gent
Jan Breydelstraat 5
9000 GENT

(A suivre...)

1 commentaire:

Sophie a dit…

Vous êtes très mignons sur fond rouge...