vendredi 20 janvier 2012

Comment j'ai failli passer chez Free parce que j'avais rien compris


Jusqu'à l'affaire de la fermeture de MegaUpload, hier soir, le sujet dont on causait le plus sur les réseaux sociaux depuis 2 semaines environ, c'était l'abonnement FreeMobile: un All Inclusive pour 19,99€ par mois (voire moins pour les gens déjà clients chez l'opérateur). All Inclusive? J'ai fait un rapide calcul. 16€ pour ma ligne fixe, 30€ pour mon internet, et environ 10€ de conso SFR. En passant chez Free, j'économisais donc plus de 35€ par mois, ce qui tombait très bien rapport à la hausse abusive des tarifs SNCF dont je causais il n'y a pas longtemps.

Mais quand même, comme je suis feignasse méfiante, j'ai attendu que certains de mes amis essuient les plâtres pour leur demander si tout s'était bien passé. Je craignais particulièrement l'étape "résiliation chez les autres opérateurs": il y a dix ou douze ans, j'ai failli me suicider de rage et de frustration après avoir passé quelque chose comme quatre fois une demi-heure en attente sur la hotline AOL (communication facturée, genre, une paire de Chie Mihara la minute) et m'être fait soit insulter, soit raccrocher au nez quand je disais que je voulais résilier.

Hier soir, enfin, après avoir appris que Free se chargeait de toute la paperasse avec les autres opérateurs, j'ai pris mon courage à deux mains pour me connecter sur le site de FreeMobile et effectuer une simulation d'abonnement. Et là, le peu d'informations demandées m'a fait tiquer. Pourquoi ils ne me demandaient même pas mon numéro de ligne fixe? J'ai revérifié la liste des services fournis dans le pack All Inclusive: bizarre, il y avait bien le Wifi illimité...

Oh.

Le Wifi, comme en utilisent tous les portables de frimeurs smartphones.

En fait, FreeMobile ne concerne que... les abonnements de mobiles, et pas toute la téléphonie d'une même personne.

Dingue.

(Comment ça, le nom aurait dû me mettre la puce à l'oreille? Krrrrgrtzzzzz, j'entends rien, je passe dans un tunnel.)

Bon, ben à 19,99€ par mois contre une dizaine d'euros actuellement, je vais donc rester chez SFR. Ca tombe bien: comme je serai leur seule cliente, ils vont pouvoir me bichonner un maximum!

4 commentaires:

Anonyme a dit…

J'ai souri bien que je sois en deuil depuis le 19 janvier au soir.
......................................
MAIS QU'EST CE QU'ON VA DEVENIIIIR???
j'ten foutrais,moi,du FBI!!!

Anneso

shalf a dit…

C't'à dire que c'est un forfait pour utilisateurs de smartphones, en effet... Cela dit, ça serait une bonne occasion pour t'y mettre et nous troll la gueule sur twitter même quand tu es en vadrouille.

ARMALITE a dit…

Le concept de livebloging me débecte. Je trouve ça irrespectueux pour les gens avec qui je serais en train de faire des choses, et je préfère vivre les trucs à fond que de les raconter en même temps. La seule raison qui pourrait me faire prendre un smartphone, c'est pour une appli comme Instagram, un truc ludique niveau photos. Pour le reste, je suis viscéralement contre ces engins. Je compte utiliser mon vieux Nokia de 2005 jusqu'à ce qu'il défunte de vieillesse. Mais pas d'inquiétude, je suis chez moi devant mon MacBook bien assez souvent pour atteindre mon quota de trollage :-)

shalf a dit…

Au-delà du livebloging, c'est super utile pour quand 1. On se fait chier à attendre un bus/train/whatever, 2. On est enfin à bord du dit moyen de transport mais qu'on n'est pas dans la dynamique pour lire, 3. On est paumé / on cherche une info urgente.

Mais c'est sûr que si l'Internet mobile n'est pas ce que tu recherches dans une offre téléphonie mobile, tu n'as presqu'aucune raison de t'intéresser aux offres de FreeMobile (et à 98% des offres actuelles sur le marché français, à vrai dire).