mercredi 18 janvier 2012

A bout de soufre


Ce bar à vin-restaurant est à Bruxelles le lieu préféré de Funambuline, qui m'y avait donné rendez-vous pour déjeuner lundi dernier.



Bravo:
- Les vins nature (sans adjonction de soufre, donc): un peu surprenants au début, mais intéressants à découvrir pour qui se soucie de ne pas consommer trop d'additifs.
- Les rillettes maison préparées devant le client et servie avec de fines tranches d'un très bon pain. Miam.
- Le plat du jour à 10€ (que je n'ai pas pris parce que ça faisait déjà deux jours que je mangeais du poulet à tous les repas).
- La qualité du Charolais que j'ai commandé: la viande fondait littéralement dans la bouche, et elle était bel et bien saignante comme je l'avais réclamée. *insérer ici le titre d'une chanson très connue de Leonard Cohen*



Dommage:
- L'adresse, dans une rue perpendiculaire à la chaussée de Charleroi non loin de Schleiper. Autrement dit, un coin pas sexy.
- Un seul dessert ce jour-là, un fondant au chocolat qui ne me tentait pas.
- Les prix un peu élevés pour une cuisine qui, bien qu'utilisant des produits d'excellente qualité, reste quand même assez simple. 23€ pour une pièce de boeuf et une poêlée de légumes, si délicieuses soient-elles, je trouve ça cher.

11 rue Tasson Snel
1060 Bruxelles

11 commentaires:

La princesse a dit…

Des rillettes maison ? Des rillettes ? Je pense que je vais y aller dès que possible !

ARMALITE a dit…

Oui, tu vois la machine blanche dans le fond de la première photo, juste à droite de la machine à espresso? C'est là-dedans ^^

Kimie a dit…

Mmmhhh, ce n'est pas très loin de chez moi en plus ! Je note l'adresse, merci pour cette découverte !

Ness a dit…

J'ai perdu l'appétit depuis les fêtes de fin d'année mais dès qu'il revient, j'y vais. Il est dans ma liste "à tester" depuis que funambuline en a parlé et je passe très souvent devant pour aller dans mon petit supermarché...ça ne saurait tarder...

funambuline a dit…

Je suis pas objective, mais j'ajoute qu'en plus le patron et le chef sont adorables, que le poisson sauce vierge tue sa mémé, que le fondant est criminel (mais c'est la première fois que j'avais assez faim pour un dessert) et que si l'on prend le plat du jour et 1(un) verre de vin on s'en sort pour 15 euros...

Bref, allez-y et faites une bise à Jérôme de ma part.


(PS : mademoiselle rose&noir, c'est pas très sympa de photographier mes ongles nus, merde, j'ai une réputation :-D )

shalf a dit…

Une bise à Jérôme de MA part, scrogneugneu !

Je rajoute deux conseils :
- Laissez-vous guider par le patron sans aucune hésitation si vous ne savez pas trop quel vin choisir. Il est d'une fulgurance rare concernant le blanc, et ses rouges sont "canailles" à souhait.
- Il est possible de réserver la salle du bas pour un groupe : vue sur la cuisine, espace minuscule où Arnold, le chef, donne l'impression de danser en cuisinant ses légumes et sauces jamais aussi simples qu'ils n'y paraissent au premier abord.

PS : La carte change chaque semaine, le chef étant un fervent adepte de la cuisine du marché.

Sophie a dit…

ça devrait plaire à mon carnivore, je retiens...

Bouclesdor a dit…

Une adresse à ne pas rater! Parole d ex mayor du lieu ;-) n est ce pas @shalf :-D

ARMALITE a dit…

Rha vous vous connaissez tous les deux? Mais Bruxelles est vraiment un village...

shalf a dit…

Principalement grâce à cet endroit, et il parait qu'on a des goûts concernant la musique live assez proches également ;)

funambuline a dit…

@shalf : tu es mignon quand tu es jaloux.