dimanche 8 janvier 2012

Après la PAL: la PAB



Comme je me plaignais il y a quelque temps de ce que mes boîtes à thé semblaient se reproduire toutes seules dans le placard, presque pire que les bouquins dans la bibliothèque dis donc, Chouchou m'a répliqué: "Absolument, c'est ta PAB". Et devant mon air interloqué, il a précisé: "Ta pile à boire".

Je dois admettre qu'il y a de ça.

Etat des lieux: ma PAB compte actuellement 28 boîtes à thé métalliques (je ne tiens pas compte de celles que je garde à Monpatelin, ni de celles qui squattent la cuisine de mes parents).
Au départ, je collectionnais plus ou moins les jolies boîtes colorées de chez Mariage Frères et le Palais des Thés. Puis j'ai découvert celles du Cha Yuan, qui sont encore plus belles avec leurs couleurs pétantes et leur kanji contrasté. Puis je me suis mise à en rapporter "en souvenir" chaque fois que je découvrais une nouvelle marque ou une nouvelle boutique. Du coup, The O Dor, le Comptoir Florian, la Septième Tasse, Het Brugs Theehuis, le Tea Center de Stockholm, la maison Akabi de Nantes sont venues agrandir la famille. Heureusement, deux ou trois d'entre elles commencent un peu à rouiller - sinon, comment assurer le renouvellement de l'espèce?

A l'intérieur, il y a des valeurs sûres et des tests ratés.
Les indispensables du quotidien:
- Le You Zi Hua Cha, thé vert façonné à la fleur de pamplemousse qui est depuis plus d'un an mon fidèle compagnon du réveil. Je n'envisage plus la vie sans lui - oui, même si cueillir les fleurs pour le fabriquer empêche la pousse des fruits. Le matin, mesdames et messieurs, je bois de l'IVG de pamplemousse, et j'en suis fière.
- Le Roi du Thé Au Jasmin (c'est juste son surnom; en vrai, il a un patronyme chinois impossible à prononcer pour ma langue d'européenne). A siroter le soir après le dîner. Comme son petit camarade ci-dessus, il vient du Nong Cha; comme son petit camarade du dessus, il est sublime de subtilité; comme son petit camarade du dessus, si on m'en prive, je ne réponds plus de rien.
Ceux qui n'ont rien de spécial mais se boivent toujours agréablement:
- Le Zhe Jiang Xiang, toujours du Nong Cha chez qui je ferais bien de virer automatiquement une partie de mes droits d'auteur tellement je dépense de pognon chez eux chaque mois.
- Le Kabuze Kukicha du Comptoir Florian, très fin mais justement peut-être un peu trop pour moi qui aime des goûts plus amers en journée.
- Du thé à la menthe de n'importe où: ils ont tous le même goût d'Hollywood chewing-gum, mais une fois de temps en temps, je ne déteste pas.
Ceux qui donnent de délicieuses infusions à froid l'été:
- Le Thé des Alizés et le Thé du Hammam, du Palais des Thés
- Le En Attendant La Pluie, du Cha Yuan
- Le Pêche de Vigne/Menthe Glaciale de Quai du Sud
Les anciennes valeurs sûres dont je me suis lassée, et qui se dessèchent tristement au fond de leur boîte:
- Le FujiYama (japonais vert nature), le Thé Sur Le Nil (vert aux agrumes), le Thé à l'Opéra (vert vanillé aux fruits rouges) et le Marco Polo (noir aux fruits rouges) de Mariage Frères
- Le Genmaicha de n'importe où, que je ne peux refiler à personne car je suis une des seules Européennes de ma connaissance à apprécier son léger goût de popcorn. Ah non, l'Homme l'aimait bien aussi. Mais lui, si je dois lui donner quelque chose, ce sera plutôt un coup de pied dans le tibia.
Ceux qui ne satisfont pas à mes critères de qualité:
- L'Emeraude Sanguine de l'Univers du Thé, au goût vraiment trop brut.
- Le WuLong à la fleur d'oranger du Palais des Thés, pour la même raison.
Ceux que je n'arrive pas à aimer malgré toute ma bonne volonté:
- Le Soderblandning aux fleurs et aux fruits tropicaux.
- Le Bancha Hojicha avec son goût de châtaigne grillée.
- Le Ba Xian et le oolong à la pêche du Nong Cha, parce que décidément, les thés semi-fermentés, ça ne passe pas chez moi.
- Le noir aux agrumes de chez Betjeman & Barton, parce que le thé noir, ça passe encore moins.
Celui avec lequel j'ai une relation amour-haine:
- Le Thé Au Sahara de l'Univers du Thé. Parce que je déteste le goût de la rose, et qu'il y en a plein dedans. Pourtant, il passe très bien quand je le bois chez Filigranes, et pas du tout quand je l'essaye chez moi. Pourquoi?
Celui que je n'ose pas entamer:
- Le Tamayura que j'ai payé une fortune et qui a des instructions de préparation tellement précises que je vais le gâcher avec ma méthode d'infusion pifométrique, c'est sûr.

Je vais vous épargner la liste des tisanes et infusions associées que je ne me résous pas à boire parce que j'aime pas tellement ça, les tisanes et les infusions.

Bilan: 28 boîtes, dont 4 thés que je bois en hiver, 4 autres que je bois en été, et 20 qui ne servent à rien. Je pense que la proportion est supérieure à celles des chaussures de mon dressing que je porte réellement, mais inférieure à celle des bouquins de ma PAL que je vais lire au final. En clair, y'a une sacrée marge de progression.

20 commentaires:

La princesse a dit…

J'adore le Genmaicha tu n'es pas seule :D !

Miss Sunalee a dit…

et moi les oolong ! et diane le genmaicha !
je propose une après-midi swap de thés !
et je rajoute encore quelques !!! pour faire joli !!!

sara a dit…

Je suis avec Miss Sunalee, j'ai plein de thés verts dont je dois me débarrasser, je ne les supporte vraiment plus, ils me rendent malade malheureusement :o)
Je suis une fan de Oolong et de thés blancs, j'aime beaucoup le Bancha et le genmaicha :o)

Isa a dit…

Moi aussi, j'aime bien le Genmaicha ^^ Par contre, je fuis les thés semi-fermentés, l'odeur, le goût, c'est juste horrible. Et je ne te remercie pas, parce que maintenant j'ai envie de découvrir le thé Nong Cha (sauf qu'apparemment ils ont pas de boutique en ligne, je ne sais pas si je dois dire ouf ou t'annoncer que je vais venir faire un tour par chez toi).
Sinon, tu aimes le thé blanc ? J'en ai goûté deux ou trois de provenance différente et je trouve pas ça terrible, personnellement, surtout vu le prix.

ARMALITE a dit…

Ben c'est comme le thé vert ou le noir, on trouve de tout niveau prix et qualité. Les bons thés blancs, oui, j'aime. Les bleu-vert aussi. Et non, le Nong Cha n'a pas de boutique en ligne, mais je fais très bien les colis si on me demande gentiment ^^

Anonyme a dit…

*Regarde ses cinq boîtes à thé et les trois sachets qui n'ont pas encore trouvé de contenant* En fait, tout va bien chez moi, je peux continuer à acheter du thé sans trop culpabiliser ^^
Plus sérieusement, je pense que mes propres goûts vont évoluer. Le responsable de mon salon de thé fétiche me propose d'aller explorer des saveurs vers lesquelles je n'irais pas spontanément, alors qu'au départ je ne buvais que du thé vert parfumé :) Au bout de deux ans de fréquentation, je suis plus à même de boire un thé noir bien choisi pour moi, mais les incursions dans les thés plus... "nature" *Ne trouve pas le terme approprié* comme le Genmaicha donnent pour l'heure des résultats plus mitigés ^^°
Ton You Zi Hua Cha semble des plus sympathiques !

Mélusine

Isa a dit…

Oh, je n'osais pas te le demander ^^ Tu es un amour. Bon, je plonge dans mon placard pour faire ma PAB et on en recause après !

ARMALITE a dit…

Mélu: il l'est. Il est aussi assez ruineux (19,20€ les 100g). J'ai calculé hier que ma consommation mensuelle de thé me revient dans les 60€. Glups. Enfin au moins, c'est bon pour ma santé!

Isa: tu me dis ce que tu veux, et on s'arrange par MP. Je pense que le mieux serait que je t'envoie un éventuel colis depuis Monpatelin (moins cher, plus sûr) où je redescends le 25, donc ça te laisse un peu de temps.

Cécile de Brest a dit…

Et bien moi, je suis fan du Thé à l'opéra, du Marco Polo, du Pleine Lune tous de chez Mariage.
Et de celui que tu m'as envoyé pour le swap, qui a un nom imprononçable -enfin par moi- mais que j'adore, je trouve qu'il a un goût boisé très très agréable !
J'ai du mal avec les thés noirs fumés chinois mais bon, je ne suis peut-être pas tombée sur les bons !

ARMALITE a dit…

Oh, et pour info, si tu veux tester des choses sans que ça te coûte un bras, le Nong Cha accepte de vendre par 50g.

Isa a dit…

Cool :) A très vite en MP, alors.

Anonyme a dit…

J'ai vu "pire" en prix pour du thé au jasmin façonné en bourgeon :)
Bon. Si je passe par chez toi, je te demanderai l'adresse de ton fournisseur pour aller tester ton thé, et il n'est pas impossible que je fasse une petite folie s'il se révèle aussi bon qu'il a l'air alléchant quand tu en parles ^^

Mélusine

Anonyme a dit…

"le Nong Cha accepte de vendre par 50g"
(Quand je dis que "tentation" est un mot qui te va bien...) ;)

Mélusine

funambuline a dit…

As-tu testé : le FujiYama, le Thé sur le Nil, le Thé à l'Opéra, le Marco Polo, l'Emeraude Sanguine, le WuLong à la fleur d'oranger, le Soderblandning et le oolong à la pêche en infusions froides ?

L'avantage avec les infusions froides c'est qu'on en utilise plus que dans une théière, donc ça descend plus vite...

Pis sinon moi aussi j'adore le Genmaicha ! Et tu devrais demander à un serveur du Filigranes, au hasard, pourquoi, peut-être ont-ils un secret...

Myriam, qui n'est plus une elfe fée a dit…

J'ai fait du vide dans ma pab cette année. J'ai distribué à mes amis les thés que je ne buvais pas. Le seul qui n'a pas trouvé un nouveau foyer c'est un roibos au chocolat de Cha Yuan qui va terminer à la poubelle.
Mon étagère à thé est de nouveau remplie... avec des sachets. Je n'ai que 3 boites. Je les bois par période. En ce moment j'essaie de terminer un thé vert à l'amande acheté à Londres (car pas de boite et sachet fragile) le matin et le dimanche, je me fais mon petit plaisir avec un thé oolong à la châtaigne de Damane (il ne m'en reste presque plus, je dois en racheter lors de mon prochain séjour à Paris).
Une après-midi swap de thés, ce serait marrant ça, et terrible pour découvrir de nouvelles saveurs !

Myriam, qui n'est plus une elfe fée a dit…

Edit : J'ai trop lu La Roue Du Temps. Il s'agit de Dammann pour le thé à la châtaigne.

Anonyme a dit…

Moi aussi,je me suis lassée du Marco Polo que j'ai bu pendant des années.
Mon thé champion toutes catégories est ble THE DE LUNE de Mariage frères (et non pas le tné PLEINE LUNE qui est bon mais qui a un goût d'amandes trop fort,voire écoeurant pour moi):
"Un thé noir aux belles feuilles finement travaillées combiné à un grand bouquet fruité (baies rouges et noires, agrumes), fleuri (bleuet, mauve) et vanillé figure l'ultramodernité d'une ville à la destinée cosmopolite et donne à la tasse des tonalités à la fois douces et parfumées, suaves et un rien poivrées.".Miam.
Ce thé est une tuerie.Si je n'en ai plus,je pars à Paris après le boult,à 18 heures,même si je suis crevée,braver les transports bondés pour m'en procurer au cornerdu Printemps Haussmann,c'est dire si je suis accro.Pas question de manquer.
Celui que je n'arrive pas à aimer c'est le thé au Sahara,il sent bon mais je n'apprécie pas vraiment malgré l'enthousiasme communicatif des aficionadas.
ANNESO

isabelle a dit…

J' ai pratiquement autant de boites dont les 3/4 sont vides car moi j' aime le thé c'est sur mais j' aime surtout les boites de toute forme et couleur.

Cicely W. Stone a dit…

+1 pour le Genmaicha! Avec le thé blanc et le thé jaune, ils sont en passe de détrôner mon traditionnel thé vert au jasmin du matin!

Flore a dit…

Très jolies toutes ces boites ! D'ailleurs, si tu veux t'en débarrasser de certaines, je te passerai bien mon adresse et je te payerai bien les frais de port...