samedi 24 décembre 2011

Vacances de Noël 2011, jour 2: bouclage des courses avant le réveillon


Au programme de vendredi:

- A la Droguerie, je caresse sensuellement plein de fils magnifiques qui me donnent envie de faire des trucs avec, mais la boutique ne vend AUCUN patron ou livre de modèles à réaliser au crochet. C'est mal. Je tente de me consoler avec un petit coupon de tissu blanc à étoiles rouges qui fera un fond sympa pour des photos d'objets.

- Au Paradis Gourmet, je craque pour du thé vert à l'orange sanguine, des lentilles corail que je ne parviens pas à trouver à Bruxelles alors que j'ai une super recette de soupe à faire avec, de l'arôme naturel d'abricot et des fraises séchées pour faire des muffins, un assortiment de *bip!* qui voyageront très bien par voie postale, un petit pot de crème d'artichaut et un autre de confit de tomate séchée. On va éviter de rentrer au Paradis Gourmand deux rues plus loin, hein.

- Chez Trait, je tombe en amour d'un Georges-Arthur en pierre de lave du Kenya qui pèse incroyablement lourd pour sa taille tout de même modeste. Heureusement, le sherpa Chouchou est toujours prêt à se dévouer pour porter les paquets.

- Chez Nespresso, où j'ai proposé de passer pour ravitailler mes parents en capsules, je manque mordre tout le monde tellement je déteste ce genre de boutique. En plus c'est blindé de monde. Grrrrr. On va dire que je ne peux pas comprendre parce que je n'aime pas le café.

- Devant chez Xavier, la queue déborde de vingt mètres sur le trottoir. Heureusement qu'il ne fait pas trop froid et qu'il ne pleut pas non plus. Si je n'avais pas promis à Soeur Cadette de m'occuper du fromage, je renoncerais. Du coup, je me récompense de ma patience angélique en choisissant un bleu que je ne connais pas encore.

- Chez Cultura, j'hallucine sur le prix du papier-cadeau: 4€ les 2 mètres, alors que c'est voué à être déchiré tout de suite et à partir illico à la poubelle? L'an prochain, j'achète un gros rouleau de kraft, de la jolie ficelle bicolore et je décore tout moi-même avec des stylos à encre-gel fluo. Mais ça y est, les courses de Noël sont: terminées! Et comme il n'est même pas tard, nous pouvons encore passer chez Soeur Cadette pour lui dire bonjour et nous faire offrir un Thé des Sables...

8 commentaires:

The Geek Whisperer a dit…

Pour les patrons va faire un tour sur Ravelry.com, tu trouveras ton bonheur.

Et sinon à Bruxelles, le meilleur endroit pour trouver des lentilles corail, ce sont le épiceries bio ;-)

Bises et bonnes fêtes

ARMALITE a dit…

Oh je suis pas en panne de patrons, je voulais juste en trouver un au même endroit que le fil pour être sûre que ça corresponde bien ^^ Les épiceries bio, j'y ai pensé, mais je n'en ai aucune dans mon circuit habituel et du coup j'oublie... Bonnes fêtes à toi aussi!

Miss Sunalee a dit…

ou les épiceries indiennes !

Anonyme a dit…

Papier kraft et ruban, ce sera comme ça chez nous cette année ;-)
Lucie

Anonyme a dit…

Pourquoi,c'est snob chez Georges? (c'est parce que je pense à la présentation de leurs capsules sur du velours noir,comme des bijoux!).

ANNESO

ARMALITE a dit…

C'est standardisé et prétentieux, les deux trucs que je déteste.

sara a dit…

Pour les lentilles corail, je peux t'en prendre à mon épicerie bio quand tu veux. Sinon, Chaussée de Wavre, près de la porte de Namur, il y a une épicerie paki qui en a toujours.
Amusez-vous bien ce soir et des tas de bises

funambuline a dit…

Il est mâgnifique ce GA de volcan !