vendredi 23 décembre 2011

Vacances de Noël 2011, jour 1: glande éhontée à la maison


Au programme de jeudi:

- Lecture de "Trouville Palace". Parce qu'il a attrapé la scarlatine et que sa mère doit partir en déplacement professionnel, Maurice est expédié à Trouville, chez sa grand-tante Willa qui vit dans un ancien hôtel converti en résidence... J'aime toujours autant le style de Malika Ferdjoukh, mais même si l'argument de ce très petit roman jeunesse ne méritait pas d'être développé sur plus de 70 pages, je suis restée un peu sur ma faim. Je dirais que c'est un cadeau sympa à faire à un(e) pré-ado qui n'a pas la patience de lire des ouvrages plus longs.

- Coloration en châtain foncé, puis rédaction d'un post sur le produit utilisé. La salle de bain d'invités de mes parents est équipée d'un porte-serviettes chauffant qui m'inspire des pulsions sexuelles irrésistibles. En minuscule débardeur noir pour ne pas risquer de pourrir mes fringues, je me frotte lascivement contre lui pendant les 40 minutes de pose.

- Confection d'un crumble pommes-cannelle avec de délicieuses Chanteclair. Le dessert le plus facile du monde, idéal quand on veut improviser un goûter gourmand sans trop d'ingrédients ni de prise de tête. Au fond d'un plat en Pyrex, mettre trois grosses pommes coupées en petits morceaux. Saupoudrer généreusement de cannelle. Dans un saladier, travailler à la main 200g de farine, 100g de sucre et 100g de beurre salé (ou de beurre doux + 1 pincée de sel) jusqu'à obtenir un tas de "miettes". Répartir les miettes sur les fruits. Faire cuire 30 à 40 mn dans un four préchauffé à 180°.

- Montage de la boucle du swap littéraire. Comme je n'avais pas de post-it sous la main, j'ai taxé à ma mère 22 étiquettes autocollantes à cadeaux de Noël sur lesquelles j'ai noté le nom, l'âge, le pays de résidence et les goûts de chaque participant. Puis je me suis galérée une grosse demi-heure à former des petits bouts de chaîne (les associations les plus évidentes d'après moi) et à essayer de les raccorder entre eux. J'ai fini juste avant le dîner.

- Attente de Chouchou, parti de Bruxelles peu après 10h et arrivé à 22h après maintes péripéties qu'il raconte ici. J'étais toute contente de le retrouver, et presque plus contente encore qu'il se remette à bloguer.

- Visionnage de "MasterChef Junior". Franchement, je m'attendais à un truc naze, et j'ai adoré. Y'avait une gosse de 9 ans, une blondinette toute mignonne avec l'accent du sud, qui faisait la cuisine 9 fois mieux que moi. Le plan de travail lui arrivait sous le menton, et elle sortait le genre d'assiette qu'on aurait pu voir sur la table d'un très bon resto. Je voulais l'adopter et lui faire une chambre dans la cave pour qu'elle nous prépare le dîner tous les soirs, mais on m'a fait remarquer que ses parents ne seraient sans doute pas d'accord. Même en période de Noël, les gens ne pensent décidément qu'à eux.

4 commentaires:

Isa a dit…

Ah mais non, moi, je veux bien te prêter mes gnomes, si tu veux, (surtout à 24h de Noël, quand ils ne tiennent plus d'impatience). Cela étant, vu leur âge, je ne crois pas que tu puisses attendre de bons petits plats de leur part.
Sympathique première journée de vacances, sinon. (Heureusement que tes parents ne te lisent pas, sinon ils ne verraient plus jamais le dit radiateur du même œil ^^)

Bises
Isa

Akroma a dit…

Pour le radiateur je comprends, c'est extrêmement tentant, mais dans ces cas là, l'image qui me vient est moins lascive : je pense à un gros ours en train de se frotter contre un tronc :D

ARMALITE a dit…

Qui tu traites de gros ours? :D

Akroma a dit…

Et là, la chanson d'Oldelaf et Mister D résonne dans ma tête "ouh là là, qu'est ce qu'il trace, qu'est-ce que j'aimerais pas être à ma place" :D
A la rigueur, tu seras plutôt une petite oursonne, c'est moi le gros ours ;)