dimanche 11 décembre 2011

Nowell Nowell tu vas venir bientôt


Se dépêcher de boucler le ménage du samedi matin; avaler ses Croustibats et ses légumes vapeur en quatrième vitesse; se précipiter au cours de yoga où on n'a pas réussi à mettre les pieds depuis plus d'un mois pour s'entendre dire d'un air navré qu'il a été annulé parce que la prof a une intoxication alimentaire.
Pour se venger, entrer chez Senteurs d'Ailleurs et s'offrir un shampoing Bumble&Bumble aux algues marines. Puis filer à la papeterie Nias; faire une provision d'enveloppes à bulles, de Post-It rigolos et de cartes à bisous.
Prendre le métro jusqu'à City 2. Chez Rituals, embarquer un petit cadeau pour Soeur Cadette au cas où les *** prévues ne seraient pas livrées à temps pour Noël. Chez Art Shop, trouver une bordure parfaite pour la sérigraphie destinée à mon père; demander un devis pour un cadre sur mesure et m'entendre répondre que le délai de fabrication est de deux semaines pleines. Geindre: "Mais j'en ai besoin pour le mercredi 21 au plus tard". Repartir en traînant les pieds et en pestant, sans bon de commande.
En attendant le tram dans le froid, grommeler: "Yénultompéi". Puis avoir une illumination: j'utiliserai une des merveilleuses cartes Plonk&Replonk sur la chasse pour confectionner un "bon pour un encadrement chez Midica", et j'emmènerai mon père le choisir après Noël s'il est en état de se balader en ville.
Descendre au Sablon. Faire un tour au Comics Café qui enchante Chouchou, et moi un peu moins. Chez Wittamer, se faire confectionner deux Carrés 30. "Dans le premier, mettez ce que vous voulez, ça se mangera toujours. Le deuxième, il est pour des gens difficiles, enfin surtout une, je vais choisir les chocolats un par un. Comment ça, vous ne faites plus les épis de maïs au lait? Révolution!" Jeter un coup d'oeil chez Taschen; hésiter devant un gros bouquin consacré à Hundertawsser, mais les photos ne sont pas terribles - le reposer, donc. S'arrêter chez Godiva et, pour 3,75€, acheter un Chocolixir viennois qui aurait de quoi tuer un bataille entier de diabétiques.
Prendre le bus 95 pour remonter vers Trône. Se faire détourner du trajet habituel par des barricades barbelées et des cars de flics: les émeutes se poursuivent suite au résultat des élections présidentielles au Congo (pas sûre de comprendre ce que tout casser à Bruxelles y changera, mais bon). Débarquer chez Filigranes et se galérer pour faire entrer tous les sacs de shopping dans les petits casiers de l'entrée. Claquer une bise à Shalf. En jetant un coup d'oeil au rayon bédé, croiser l'amie de Chouchou qui garde Scarlett quand on s'absente. Lui conseiller, pour ses nièces ados fan de manga, l'intégrale de "Paradise Kiss" ou les deux premiers tomes d'"Afterschool Charisma" comme cadeau de Noël. Puis s'installer à une table du café indoors, commander deux oranges pressées et bouquiner un petit moment avant de prendre le chemin du retour en grommelant: "Yéfroitompéi".
En poussant la porte de l'appart, trouver Scarlett en émoi: sa gamelle est vide. Lui servir des boulettes au thon; les arroser avec le contenu d'une gélule de Zylkène en priant pour que les anti-dépresseurs agissent plus vite sur les chats que sur les humains, PARCE QU'ON VOUDRAIT DORMIR LA NUIT BORDEL. Décider de bruncher le lendemain à l'Ellis Gourmet Burger, nouvelle coqueluche des branchés bruxellois en matière de burgers. Puis préparer une quiche au thon et aux oignons confits; la manger avec une soupe de légumes d'hiver devant un épisode de "How I met your mother". Débarrasser la vaisselle; se faire un sublime thé au jasmin. Ressortir l'écharpe en angora bleu-gris-vert que je suis en train de confectionner pour ma mère. Enchaîner les doubles brides en s'interrompant de temps en temps pour continuer une passionnante conversation privée sur Facebook. Aimer découvrir quelqu'un en entrant, tout de suite, dans le vif du sujet. Envisager de préparer des mini-cakes citron-pavot et remettre ça au lendemain. Echanger des mails avec Soeur Cadette sur les préparatifs du réveillon: le foie gras artisanal est commandé, hourra!
Vacances en famille: J-11.

5 commentaires:

La princesse a dit…

Quand je lis cette liste de journée bien remplie, et quand je sais que je n'ai pas la moindre idée de offrir à mes parents ou chéri, j'ai juste envie de remettre la tête sous la couette et attendre février :D

(et sinon, tu as vu les vernis Deborah Lippman chez Senteurs d'Ailleurs ?)

ARMALITE a dit…

Ah non, j'étais entrée pour regarder les produits Kiehl's à la base... Caramba, il va falloir que j'y retourne!

Isa a dit…

Hier, j'ai eu une journée à peu près aussi remplie que la tienne, mais je n'avais pas le courage d'en faire un post (du coup, j'ai puisé dans mes rubriques lectures et coups de coeur de Facebook, en bonne fainéante que je suis.)
En tout cas, c'est ce genre de post qui me fait regretter les grandes villes ^^
Tu prends quoi comme produits Kiehl's ? J'en ai testé quelques-uns mais il n'y a que leur crème ultra-nourrissante pour le corps qui m'ait vraiment emballée. Et vu le montant des frais de port pour me le faire livrer par Internet, j'aimerais autant tenter un autre produit avec, histoire de pas avoir l'impression de payer deux fois le prix.

Emilie Sunny a dit…

Quelle belle journée, très très remplie dis donc ^^

Sophie a dit…

Oh mon dieu, le chocolat chaud me faire mourir d'envie...damned! En ce qui concerne mes cadeaux de Noël, j'ai plein de brols mais rien de bien concrets... vivement le shopping dans les magasins bondés...