mardi 13 décembre 2011

Christmas wishlist


Tiens, j'ai pas fait de liste au Père Noël cette année. Sans doute parce que les seules choses que je veux vraiment (un père débarrassé de ses métastases, un boulot moins stressant pour Chouchou, une chère amie avec un coeur recollé à la Super Glu) ne peuvent pas être emballées dans une boîte avec un joli noeud en ruban.

Et puis croyez-le ou non, je commence à être écoeurée d'entasser tant de choses autour de moi. Je n'ai pas bavé devant une paire de chaussures depuis plusieurs semaines. Ca fait au moins un an que j'ai cessé d'acheter des fringues sauf quand j'avais un besoin précis. J'ai atteint ma limite de stockage en matière de vernis à ongles - bon, le School of Hard Rocks d'Essie me fait quand même de l'oeil, j'avoue.

Comme je le disais à Chouchou l'autre jour, la seule chose dont je n'arrive jamais à me lasser, ce sont les bouquins. Voici un petit aperçu des titres actuellement en attente dans mon panier Amazon:

- Le fameux "Stoner" de John Williams, en VF, parce que je suis curieuse à la fois de découvrir un classique américain réputé excellent et le travail qu'Anna Gavalda a fait dessus.

- "Le dîner" de Herman Koch. "Alliance détonante d'une comédie de moeurs à l'humour ravageur et d'un roman noir à la tension implacable". Miam, non?

- "Intuitions" de Dominique Dyens. Une histoire de secrets de famille mis à jour dans un milieu bien bourgeois et bien lisse en apparence, mais gangrené par la folie.

- "Les heures lointaines " de Kate Morton. Une autre histoire de secrets de famille, qui se passe cette fois dans un château et débute par la réception d'une lettre postée un demi-siècle auparavant.

- "Nation Pigalle" d'Anne Plantagenet. "Entre sex-shops et poubelles de supermarché, crèches familiales et anciens bordels, salles d'attente et commerces ruineux, "Nation Pigalle (...) est la radiographie brutale d'une société de consommation malade, d'une France en quête d'identité dont la vérité peut-être ne se trouve plus sur les passeports mais dans le chant débridé qui s'élève de ses rues." Moi, ça me fait envie. Très.

- "La carte du temps" de Félix J. Palma, parce que je suis archi fan des histoires de voyage dans le temps, sans doute un de mes thèmes préférés en littérature.

- "Les 7 roses de Tokyo" d'Inoue Hisashi. Durant les derniers mois de la seconde guerre mondiale et le début de l'occupation américaine, un fabricant d'éventails d'un vieux quartier de Tokyo tient son journal...

- "Literary life" de Posy Simmonds, parce que j'adore son humour pince-sans-rire et qu'un épinglage en règle du milieu de l'édition ne peut être que savoureux si c'est elle qui le dessine.

- Pour finir, un beau livre de photos urbaines, "Villes de l'extrême".

(Oui, Soeur Cadette, tu peux piocher là-dedans si tu es en panne d'inspiration pour mon cadeau.)

Et vous, des envies particulières pour Noël? "La paix dans le monde" n'est une réponse acceptable que pour les candidates à l'élection de Miss France, merci.

12 commentaires:

la viking a dit…

Je tourne la question dans tous les sens. Ca pourrait être la tranquillité, un certain monsieur (sans majuscule, puisque ce n'est pas Lui), un long mail où on me dit des choses fortes et aimantes. Mais tout ce qui vient, vraiment, ce serait un boulot, qui paye les factures.

Ladypops a dit…

Et bien cette année je dois dire que je n'ai pas envie de Noël... Je crois même que si je n'avais pas d'enfants et bien je me serais retrouvée avec un bon film et un plateau télé ce soir là...

Je n'ai pas d'envie particulière pour mon Noël, juste envie de revenir un peu en arrière en oubliant le déballage de cadeau et en passant un bon moment en famille... juste de la chaleur humaine et des rires, oui, c'est de ça dont j'ai besoin, de rire...

Sophie a dit…

Dans la catégorie des non-matériels: un bébé, une maman qui va bien, une rémission qui m'amène à la guérison. Dans la catégorie matérielle: un nouveau portefeuille (le Le Tanneur de l'inno me plait beaucoup), un n'importe quoi en cachemire ou en alpaga (du moment que c'est doux et naturel), un CD audio de Harry Potter, un livre qui me ferait rire tout haut, un bon pour un voyage à paris en amoureux, les Teco de Chie Mihara, un vieil appareil photo, un truc plein de crème fraiche, une soirée ciné, un nouveau jeu de société pour deux, un brol pour cuisiner de chez Mmmmmm etc... je n'ai pas encore atteint ton détachement mais j'y travaillerai, un jour :-)...

Anonyme a dit…

Comme toi, mon cadeau de Noël idéal ne tient pas sous le sapin avec un ruban autour. Je voudrais retrouver du travail, autant que possible dans mon domaine, mais surtout un travail qui se passe dans de meilleures conditions que le précédent.
Sinon, j'ai aussi une liste monstrueusement longue de livres en attente d'achat, si quelqu'un ne sait pas quoi faire de quelques centaines d'euros... ^^

Mélusine

Ness a dit…

Toutes ces histoires de secrets de familles folles, ça fait très Noël je trouve ;-)
Ou alors c'est parce que je me prépare à un Noël qui a une chance sur deux d'être extrêmement éprouvant psychologiquement pour mon amoureux et par ricochet pour moi... Du coup, sur ma wishlist de l'absolu, il y a l'autre chance sur deux: je souhaite qu'on vive un gentil Noël. C'est presque plus cucul qu'un discours de Miss France.
Sur ma wishlist de la "société de consommation", il y a plein de petites choses bien précises qui me feront très plaisir, justement parce qu'un jour j'en ai eu marre d'entasser et de dépenser. Il ne reste que des envies persistantes et des vrais cadeaux à recevoir.

ARMALITE a dit…

De la chaleur humaine et des rires, ça me paraît un bon truc à souhaiter à tout le monde, et pas si inaccessible que ça.

Clochette a dit…

C'est l'année dernière que j'espérais des choses pas emballables sous le sapin...la rémission de mon père n'a pas été livré à Noël mais elle est arrivée un peu après, je vous souhaite à toutes que tout ailles pour le mieux pour vous, vos proches et votre travail! Profitez de ces fêtes de familles, gardez le sourire et l'espoir autant que possible!!! Bon courage à toutes et bonnes fêtes de fin d'année!!

funambuline a dit…

Un nouvel ordi (que je vais recevoir), passer mon premier anniversaire et débuter l'année avec LUI (c'est réglé), passer des fêtes en famille de manière paisible (j'ai bon espoir cette années).

Cécile de Brest a dit…

Noël me saoule de manière prodigieuse parce qu'il faut faire semblant alors que personne n'est dupe ! Passer la soirée du 24 avec ma belle-mère est au-dessus de mes forces, je ne suis pas sûre de ressortir de là avec ma santé mentale intacte ;-)))

Mais sinon, de bons bouquins, des fringues sympas, et des enfants sans maladies jusqu'au printemps prochain, moi, ça me va !!

La princesse a dit…

Je me retrouve pas mal dans ce que tu dis. Pas forcement envie d'accumuler ces temps ci.

Je confesse une petite faiblesse pour les bottes André Wonder Woman, si je les trouve soldées peut être..

Dans ma wishlist de Noel, un boulot moins stressant et du temps pour visiter tous les endroits que je voudrais ? ( ou un job de rêve à Reykjavik ? )

Bella Donna a dit…

Kikou, un p'tit mot pour te dire que ça y est, j'ai fait une review de l'huile : http://belladonna-beaute.blogspot.com/2011/12/huile-je-nai-plus-peur-de-toi.html
Merci encore ! :)
Et sinon, moi, pour ce noël, j'espère juste passer une bonne soirée en famille, parce que j'adore l'ambiance de noël...

Emilie Sunny a dit…

Je fais toujours une liste de mon côté, mais je me rend bien compte que ce n'est pas le fait de posséder ces choses qui me rendra vraiment heureuse...par contre pour cette sélection livres, je vais attendre que tu les ai lu et de donner ton avis avant de choisir ^^