jeudi 17 novembre 2011

Quand un plombier italien et ses potes envahissent les rues nantaises


J'ai une affection toute particulière pour les initiatives autonomes qui visent à embellir les villes de manière colorée et rigolote. Je vous ai déjà parlé de l'urban knitting, et la plupart des gens ont déjà croisé un jour une des créations en mosaïque d'Invader*. A Nantes aussi, une foule de petits personnages pixellisés ornent les coins de rues, récompensant les promeneurs qui se baladent le nez en l'air plutôt que le regard rivé au trottoir...














*Je rêve de posséder le livre de photos qui leur est consacré, mais je n'arrive pas même à en trouver le titre...

4 commentaires:

Pascale a dit…

J'aime bien tomber sur ce genre de petites choses à Nantes... on a eu une série avec un chat qui apparaissait un peu partout (sur la nacelle qui permettait la rénovation du clocher de St Nicolas par exemple, ou sur les contre-marches de l'escalier au pied de cette même église, celui qui mène à l'Atalante, ma librairie favorite).
Il y a aussi de plus en plus de paires de chaussures accrochés aux fils électriques, faut que je fasse des photos d'ailleurs il y a au moins 4 paires pas très loin de chez moi...
http://www.nectardunet.com/index.php/2011/02/08/720-street-art-ces-chaussures-suspendues-a-des-fils

Tan a dit…

Genre Invasion de Paris http://www.amazon.fr/LInvasion-Paris-Invader/dp/2952019924/, Invasion LA ww.amazon.fr/Invasion-Los-Angeles-Invader/dp/2952019940/ ou Invasion in the UK http://www.amazon.fr/Invasion-UK-London-Manchester-Newcastle/dp/2952019975/ ?

ARMALITE a dit…

Pascale: oui, pour les chaussures, mon amie me l'a fait remarquer.
Tan: oui, ça doit être ça, merci!

Anonyme a dit…

Ça égaye la ville et me fait toujours sourire quand j'en croise :) Les rues sont si tristes la plupart du temps qu'un peu de couleur et de décalage fait du bien.

Mélusine