dimanche 23 octobre 2011

"Ikigami" tomes 1 & 2


Suite au conseil donné par une collègue/amie/lectrice à la suite de mon post sur « Afterschool Charisma », samedi après-midi, j'ai foncé à la Fnac de Toulouse pour acheter les 2 premiers tomes de cette série de Motorô Mase, et je me suis empressée de les lire dans le Teoz qui cet après-midi me ramenait leeeeeeeeeeentement vers Paris. (« Brive-la-Gaillarde, deux minutes d'arrêt ! »)

Au Japon, dans un futur que l'on suppose pas si lointain, tous les enfants sont vaccinés contre une multitude de maladies. Mais cette mesure de protection n'est qu'un prétexte. En effet, une ampoule de vaccin sur mille continent une nano-capsule qui va aller se loger dans le coeur du sujet et exploser à une date prédéterminée, lorsque celui-ci aura entre 18 et 24 ans. Le but officiel ? Enseigner à la population le sens de la vie. Fujimoto Kengo, employé du ministère de la prospérité nationale, est chargé d'apporter leur ikigami aux futures victimes : l'avis de décès qui les prévient qu'elles n'ont plus que 24 heures à vivre. Face à cette sentence aussi arbitraire qu'inévitable, les destinataires réagissent tous de façon très différente. Certains choisissent de régler leurs comptes ; d'autres, de réaliser leurs rêves – tandis qu'au fil des mois, Fujimoto Kengo est de plus en plus tourmenté par les implications morale de sa mission...

"Ikigami: Préavis de mort" est un thriller psychologique et social qui se présente sous la forme de deux histoires individuelles par tome, l'ensemble étant relié par le fil rouge que constitue le parcours de Fujimoto (dont j'adorerais qu'il reçoive un jour son propre ikigami, étant donné qu'il semble avoir l'âge adéquat !). Si toutes ces histoires ne sont pas également émouvantes, toutes ont le mérite de poser un dilemme intéressant. Un châtiment a-t-il encore un sens au bout de plusieurs années, lorsque le malfaiteur est devenu une personne différente et a peut-être oublié ses crimes d'autrefois ? Réaliser un rêve doit-il passer avant tout le reste, y compris la loyauté que nous devons à nos proches ? Rien de très gai, vous l'aurez compris, et je ne lirai sans doute pas les tomes suivants tous à la file. Mais je les lirai, c'est certain.

4 commentaires:

Isa R a dit…

Je suis contente que ça t'ait plu :)

Jean-Claude Dunyach a dit…

Ca a été une vraie découverte, ce truc. Pas vraiment gai, mais fascinant de par son étrangeté.

Justine a dit…

Ce manga est vraiment bien, mais un peu redondant à la longue :s

Londoncam a dit…

Ca me donne envie de découvrir cette série... Peut-être pas tous les tomes, mais au moins quelques uns. J'aime bien les séries d'anticipation, avec quelques questions "métaphysiques" à la clé :)