mercredi 14 septembre 2011

"United States of Tara" saison 3


Comment une idée aussi géniale a-t-elle pu être mal exploitée à ce point?

Voilà ce que je me suis demandé en visionnant la 3ème et dernière saison de "United States of Tara". Il faut dire que les spoilers lus sur internet m'avaient mis l'eau à la bouche. D'un point de vue psychiatrique, l'identité et les motivations du nouvel alter de Tara ne tenaient peut-être pas la route, je n'en sais rien; mais d'un point de vue scénaristique, je trouvais ça carrément brillant.

(Vous sentez comme je me retiens de dévoiler le truc aux lecteurs à qui j'aurais pu donner envie de regarder la série?)

Oui mais voilà: à peine entrevu au tout début de la saison, ce nouvel alter est ensuite "mis en sommeil" pendant plus de la moitié de celle-ci. Lorsqu'il se décide enfin à apparaître pour de bon, c'est d'une manière très brutale, à laquelle le spectateur n'a guère été préparé, et au lieu de révéler progressivement qui il est et ce qu'il veut, les scénaristes balancent tout en 30 secondes à la fin de l'épisode 8. Il reste donc à peine 4 épisodes pour exploiter ce personnage dangereux qui va pousser à bout toute la famille Gregson. Et par la suite, même s'il se révélera malsain à souhait, ses agissements décisifs ressembleront à des tours de passe-passe là où on aurait voulu voir au moins un geste symbolique à l'écran.

Autant dire que cette saison m'a frustrée comme peu de séries télé auparavant. J'ai décroché de "Lost" après la noyade de Charlie, mais d'après ce que j'ai lu ici et là, la conclusion de "United States of Tara" m'a fait le même effet qu'à la plupart des fans du vol 815. Malgré d'excellentes prestations des acteurs, le finale m'a donné une impression de bâclage à peine rattrapée par le long plan fixe sur le visage de Tara écoutant "The logical song", la tête passée par la vitre de sa voiture, tandis que son mari l'emmène vers une nouvelle vie et peut-être enfin une solution à ses problèmes psychologiques.

(Vous sentez comme je brûle de discuter des détails avec quelqu'un qui a vu la série? De lui demander, notamment comment il interprète l'apparition à l'arrière du pickup juste avant que Max et Tara s'en aillent? Rhââââ.)

Malgré tout, "United States of Tara" reste, dans son ensemble, une série extrêmement émouvante, au ton très juste et à l'interprétation magistrale (Toni Collette n'a pas volé son Emmy!). Et bien que sa fin me laisse sur ma faim, je suis contente qu'elle ait été bouclée avant de commencer à péricliter comme tant d'autres.

7 commentaires:

funambuline a dit…

Tout à fait d'accord avec toi.
Mais je ne pouvais pas te dire : regarde cette série, c'est bien, sauf la fin...

Myriam, qui n'est plus une elfe fée a dit…

Moi je te proposerai bien de créer un groupe sur facebook pour ceux qui l'ont vu parce<que comme toi, j'ai pu en parler avec personne !

Delphine a dit…

Ça fait quelques mois que j'ai vu le series finale, du coup je manque un peu d'arguments (problèmes de mémoire, toussa toussa), mais je me souviens avoir vraiment aimé cette saison ! La série a toujours eu un problème de rythme à mon avis, mais je n'ai pas du tout ressenti ce que tu décris dans ta critique. Je n'ai pas trouvé que la fin était bâclée. J'ai été très émue par le parcours accompli par Tara et sa famille, en particulier celui des deux enfants. Autant la saison 2 m'avait paru faiblarde, autant la saison 3 m'avait plu, et sa conclusion ne m'avait pas du tout déçue.

Ouais, il faudrait vraiment que je la regarde à nouveau pour apporter de vrais arguments :p.

ARMALITE a dit…

Bon, et bien lâchons-nous dans les coms.

Les gens qui n'ont pas vu la série et qui ont l'intention de la regarder: ATTENTION, SPOILERS!!!!

Delphine, je suis d'accord, l'évolution des enfants est un aspect très réussi de la série. Dans cette saison 3, j'ai aussi beaucoup aimé le personnage du Pr. Hatarus. Le voisin gay, par contre, on ne sait plus trop à quoi il sert, mais bref.

Non mais cette frustration, quoi! Les trois alters "historiques" disparaissent en un clin d'oeil, pouf! On n'a même pas de geste symbolique comme quand Bryce brûle les bouquins de Shoshanna ou lance des couteaux sur l'imper de Gimmy. Alors que ça aurait dû être distillé sur plusieurs épisodes et constituer la menace qui plane sur une bonne partie de la saison...

Myriam, qui n'est plus une elfe fée a dit…

Armalite, je suis d'accord avec toi sur le fait qu'on se soit sentie spoilées notre "plaisir" au sens propre quand on apprend la mort des 3 alters principaux, mais on a aussi la réponse à la fin. Pour moi les 3 alters principaux ne sont pas morts, ils sont toujours là. C'est peutêtre pour ça qu'on n'a pas eu de mise en scène?
On en vient à cette image. Tara se bat pour être elle même et n'être considérée que comme un seul être humain. Or, ils font partie d'elle. Elle le dit à un moment je crois, ils ont "toujours" été là. Je pense que c'est pour ça qu'ils reviennent à la fin. Je l'ai senti comme "T'inquiètes Tara, on est là pour toi". Ils ont toujours été là pour elle quand elle perdait le nord, ils le seront toujours.
C'est peut-être la seule chose vraiment logique dans cette saison. Elle s'est battue contre l'avatar de Bryce mais les dommages sont toujours là. Un enfant qui a été abusé ne guérit JAMAIS.

Moi ce qui m'a ennuyé dans cette saison c'est le manque de "sérieux". On passe du coq à l'âne avec ces alters. Tantôt elle ne se souvient de rien, tantôt elle peut discuter avec eux, tantôt elle peut tout observer sans interagir... Je n'aime pas quand les scénaristes font ça. L'histoire peux évoluer, mais qu'ils se mettent d'accord dés le début. Pour moi c'est eux les plus psychotiques dans cette histoire.

diane cairn a dit…

moi je me suis complétement retrouvé dans Tara, de dépressif on m'a déclaré schizophrène mais à bien y regarder j'ai plus de symptômes de troubles bipolaires et de personalités fragmentées, les scénaristes ont bien étudié la question et oui parfois on est plus soi-même ou alors incohérent, et oui parfois on s'observe dire et faire des choses que l'on ne comprend pas, j'en suis pas au niveau de Tara heureusement

ogressedeparis a dit…

Une série magistrale qui aurait mérité une autre saison que cette fin rapide...