lundi 12 septembre 2011

"Moins de biens, plus de liens"


Vendredi soir, conférence sur la Psychologie Positive au théâtre du Petit Mercelis, avec Garulfo qui nous l'a indiquée. L'orateur, Ilios Kotsou, est plutôt mignon chaleureux et éloquent. Je trouve qu'il a vu un peu large pour son sujet et que du coup, il se contente d'effleurer beaucoup de concepts sans en approfondir aucun, mais c'est sans doute parce que le bonheur est une de mes marottes et que je suis déjà bien documentée sur la question. Entre autres choses, il fournit quand même une statistique qui vient illustrer l'étude dont je parlais ici: notre bonheur dépend à 50% de nos gènes, à 40% de nos activités choisies et à 10% des circonstances de notre vie. Il dit aussi cette chose d'une justesse frappante: "La colère empêche de voir autre chose que ce qui nous menace." Cela s'applique aussi, me semble-t-il, à l'angoisse chronique contre laquelle je lutte depuis des années. Bref. Le programme de l'association organisatrice Deltae, dont la devise est "Sois le changement que tu veux voir dans le monde", me paraît tout à fait alléchant malgré un certain racisme anti-vieux (les ateliers sont réservés aux moins de 35 ans, pourquoi?). A explorer. Chouchou est trop crevé pour que nous allions boire un verre ensuite avec Garulfo et ses deux amies retrouvées sur place. Dommage, mais nous avons de toute façon passé une bonne et intéressante soirée.

Samedi matin, tri de ma collection de vernis à ongles. J'en élimine 45 que je répartis entre le sac destiné à la troc party du 25, et le futur giveaway que je publierai le 26. Je fais des tests sur du papier blanc, puis sur les ongles de ma main gauche auxquels j'inflige dix passages d'affilée dans le vagin artificiel. Le choix est cornélien entre deux OPI d'un turquoise relativement semblable (vaut-il mieux garder le plus clair ou le plus pailleté?), ou un Essie et un Catrice aux roses tendres très proches (le premier est de meilleure qualité, mais j'ai une légère préférence pour la teinte du second). Quand j'ai fini, les deux tiers de ma collection subsistent encore. Le dépouillement wabi-sabi, ce n'est pas encore pour demain.

Samedi après-midi, reprise des cours de yoga au Serendip Spa. Après trois mois d'interruption, Chouchou et moi peinons un peu, mais la séance nous fait un bien fou. Claudia m'apprend qu'elle a engagé pour cette année une super prof de Vinyasa - une forme de yoga plus tonique que celle qu'elle enseigne personnellement, et qui pourrait pallier mon manque d'activité chronique. Par ailleurs, Catherine étant déjà trop occupée, elle ne viendra pas faire de stage de visualisation cet hiver; il faudra attendre juin 2012 pour le prochain. C'est à la fois une mauvaise et une bonne nouvelle: pour des raisons indépendantes de ma volonté, les mois à venir s'annoncent un peu raides financièrement. Ca fera toujours une (grosse) dépense de moins.

Samedi soir, dîner chez nos amis Olive et Aurore à Saintes. Leurs enfants poussent à une allure vertigineuse. Pour l'apéro, nous buvons du vin nature dans le jardin, face aux moutons qui paissent de l'autre côté de la cloture. La journée a été douce; il fait encore bon dehors et nous savourons avec délice la quiétude de ce petit coin de campagne. Puis Chouchou se met aux fourneaux pour préparer un pad thaï tandis qu'Aurore couche son petit dernier, qu'Olive émince l'ail et les échalotes avec une dextérité quasi-professionnelle et que je continue à biberonner mon petit blanc sans proposer d'aide à personne. Après le repas, savouré à la bougie dans le jardin sur lequel la nuit est tombée entre-temps, nous nous asseyons à la table de la cuisine pour écouter des vieilles chansons d'Aznavour et des chansons nouvelles de Benjamin Biolay tout en sirotant un thé à la menthe maison. Je ne suis pas du tout dans le trip famille/maison pour moi-même, mais j'aime partager ça avec d'autres de temps en temps. Quelques jolies heures empreintes de sérénité et de chaleur humaine.

Dimanche, entre les préparatifs du voyage à Stockholm et la fin du ménage hebdomadaire, nous partons rejoindre Ingrid et son amie mexicaine Gisela au Cook & Book pour un goûter gourmand. Je repère plusieurs bouquins qui me font très envie: au rayon bédé, "Les madeleines de Mady" et leur suite, ainsi que "Shä et Salomé"; en littérature générale, "Guide de l'incendiaire des maisons d'écrivains en Nouvelle-Angleterre" qui vient de sortir en poche. La vision d'un agenda Moleskine 2012 Pacman (le grand jaune, avec la semaine sur deux pages) me met au supplice. Je ne dois pas dépenser de sous avant de partir à Stockholm. Non, je ne dois pas. Aaaaargh. Je me retiens de justesse.

Dimanche en début de soirée, j'appelle mes parents avec un peu d'appréhension parce que mon père a encore eu un pépin de santé secondaire dans la semaine, et qu'il ne peut pas se faire soigner avant la fin de sa chimio. Il a réussi à aller à la chasse le matin, une petite heure et demie avec un ami qui s'est gentiment dévoué pour le surveiller, et il a abattu deux perdreaux. Du coup, il est crevé mais tout content. Je suis totalement opposée à la chasse que je considère comme une activité barbare, mais ces perdreaux ne sont pas morts en vain. Le week-end s'achève donc sur une note positive.

7 commentaires:

Les tests de Gridou a dit…

Gisela ne prend qu'un seul L ;-)

Nb : je porte aux pieds de magnifiques chaussures/pantoufles Hush grises, tu en serais pâle de jalousie ;-))

Londoncam a dit…

Un week-end sympa (on peut avoir la recette du pad thaï de Chouchou ?).

J'ai bien envie de me mettre au yoga aussi, mais hésite car je voudrais aussi reprendre la danse et je n'ai pas envie de surcharger mon emploi du temps. Il va falloir que je teste les cours de yoga près de chez moi pour trancher !

ARMALITE a dit…

Gridou: c'est corrigé. Et je suis ravie que tu les trouves confortables :)
Londoncam: je crois qu'il l'a prise sur internet, je lui demanderai le lien.

Egogramme a dit…

Deltae se focalise sur les plus jeunes mais il existe deux organisations soeurs: Tetra et Terre et Conscience http://www.terreetconscience.com/

Ilios fait partie de l'ASBL Emergences qui organise une journée inter-disciplinaire fin septembre qui rassemble des intervenants souvent connus dans le développement personnel. Les bénéfices de cette journée sont reversés à des associations caritatives.
http://www.emergences-asbl.org/activites/evenements-a-venir.html

ARMALITE a dit…

Egogramme: pourquoi ça ne m'étonne pas que tu les connaisses? ^^ Merci pour les adresses, en tout cas! Et la journée du 23 septembre est déjà complète nous a-t-on dit.

ARMALITE a dit…

Londoncam: or donc, voici la réponse de Chouchou à propos du pad thaï:

ttp://www.thaitable.com/thai/recipe/pad-thai
http://www.egzakt.com/fr/coups-coeur/a-manger/un-vrai-de-vrai-pad-thai
http://thaifood.about.com/od/quickeasythairecipes/r/onepagechickpad.htm

donc c'était un mix de 3 recettes pour me remettre en mémoire mes souvenirs

voici les choses qu'il faut toujours avoir:

une pâte faite de tamarin, sauce de poisson et jus de citron vert
du sucre pour compenser l'amertume du tamarin

les pâtes ne se cuisent pas, on les laisse se gorger d'eau jusqu'à ce quelle soit molle tout en restant un peu croquantes, la fin du ramolissement se fait dans le wok.

Sophie a dit…

ça y est maintenant j'ai ENVIE d'un pad Thai!!!!!!!!
Je vais essayer la combi recette de chouchou, il ne manque que le tamarin...