vendredi 9 septembre 2011

"Le retour"


Je n'aurais sans doute jamais prêté attention à ce roman d'une auteur néerlandaise, paru chez Babel il y a deux ans déjà, si Filigranes n'y avait pas apposé une étiquette "Coup de coeur".

"Au printemps 1775, Elizabeth Cook, 34 ans, seule depuis trois ans, attend le retour de son célèbre époux, James Cook, qui effectue son second voyage exploratoire.
Alors qu'elle se prépare à l'accueillir, qu'elle imagine une vie nouvelle, la reconstruction d'une relation conjugale et familiale authentique, l'angoisse l'étreint. Déroulant le fil de sa mémoire, Elizabeth revisite ses longues années de solitude, ses difficultés, ses douleurs, ses drames vécus dans le secret - et s'interroge sur la possibilité de recréer un lien si ténu.
James Cook revient enfin, mais la mer l'attire plus que tout, et il ne pense bientôt qu'à repartir..."

Malgré sa très grande exactitude historique, ce roman dont j'ai dévoré les presque 500 pages est avant tout le portrait d'une femme extraordinaire. Elizabeth est tout sauf l'épouse effacée et soumise d'un mari célèbre. C'est son caractère qui lui permet de tenir sa maison pendant les longues absences de James et de faire face, seule, au deuil successif de ses six enfants. Anna Enquist la dépeint comme instruite, ouverte d'esprit et résolument moderne. La finesse avec laquelle elle décrit ses doutes, ses interrogations et ses tourments intérieurs n'est pas sans rappeler Virginia Woolf.

Elizabeth reste éternellement à terre, ancrée dans une réalité domestique parfois apaisante et parfois cruelle, tandis que loin d'elle, son époux vogue sur les océans pour assouvir sa passion du voyage et des découvertes. J'ai beaucoup aimé le mélange de réalité historique, qui m'a appris une foule de choses sur la navigation exploratoire, et d'extrapolation psychologique aussi crédible que pleine de sensibilité. "Le retour" est un roman intelligent qui transporte et qui émeut. Et comme il est extrêmement bien traduit, je n'ai même pas eu à regretter de ne pas connaître le néerlandais!

23 commentaires:

Akroma a dit…

Ce sujet m'intéresse beaucoup, surtout que l'angle est original. Par contre, je me demande comment l'auteur a eu des renseignements précis sur la vie quotidienne d'Elizabeth Cook.

ARMALITE a dit…

Oh je pense qu'elle a inventé à partir des éléments connus...

Akroma a dit…

Qui sont peu nombreux, c'est pour ça que je me posais la question ;)
Mais je te remercie, car il va aller rejoindre ma PAL.

Miss Sunalee a dit…

et moi je me cherchais un roman à lire en néerlandais... voilà qui pourrait convenir.

ARMALITE a dit…

Miss Sunalee: Oui, toi qui es branchée histoire, je pense vraiment que tu pourrais l'aimer!

Akroma: J'avoue que je ne me rends pas compte... mais j'imagine que même le caractère d'Elizabeth doit être assez romancé. Cependant, si tu es amatrice d'exactitude historique, tu ne pourras pas prendre l'auteur en défaut sut tout ce qui concerne les voyages de James Cook et ses travaux novateurs notamment en matière de nutrition et de botanique. Cet aspect-là m'a beaucoup intéressée.

Akroma a dit…

En fait, ce que l'on sait d'elle vient des documents officiels (acte de naissance, certificat de mariage etc.). Si son mari a tenu son Journal d'une façon extrêmement méticuleuse, il semble que cela ne soit pas le cas d'Elizabeth. Du coup, j'espérais que l'auteur avait eu la main heureuse et trouvé un document inédit :)
Je ne suis pas tant amatrice d'exactitude que du sujet lui-même.

funambuline a dit…

"appris une foule de choses sur la navigation exploratoire" rhâââââ encore un sur ma PAL, tu le fais exprès hein ?

ARMALITE a dit…

Quoi, tu t'en rends compte maintenant seulement? Ca fait des mois que je joue à "changeons la PAL de Fun en gratte-ciel". Jusqu'ici, je suis assez contente de mon score.

Miss Sunalee a dit…

avec la mienne à côté, on aura les deux tours...

Cécile de Brest a dit…

Je vais l'acheter ! En tant que femme de marin, ça ne peut que me parler .

ARMALITE a dit…

Miss Sunalee: quel humour, à deux jours du 11 septembre! :D
Cécile: oui, je pensais un peu à toi aussi en écrivant ce billet...

Miss Sunalee a dit…

et je n'ai même pas parlé d'avions ;-)

funambuline a dit…

Tu te venges pour les vernis, je sais, mais je trouve ça petit, très petit.

ARMALITE a dit…

Contrairement à ta PAL, donc :D

funambuline a dit…

N'empêche que j'ai bien contenu les dégâts, grâce à mon déménagement, là je n'ai que 7 livres à lire, mais c'est ma liste de librairie qui me fait peur...

Miss Sunalee a dit…

moi, il y a 7 livres sur ma liste de librairie mais ma PAL par contre...

ARMALITE a dit…

Il y a trop de livres ET dans ma PAL, ET dans ma liste en attente.

funambuline a dit…

Et GoT fout bien le bordel là dedans, je vous assure !

Sophie a dit…

@FUN: si ce n'est que ta PAL, ça va encore, depuis que je la connais un peu mieux, j'achète des sacs à mains, du vernis et des chaussures de chez Chie Mihara, une ruine :-) mais c'est tellement gai. Pauvre, mais enfin bien habillée :-)

ARMALITE a dit…

Note à moi-même: trouver un moyen de me faire sponsoriser par Chie Mihara.

Cécile de Brest a dit…

Ayé, je l'ai commandé ! Je te dirai ce que j'en ai pensé.

ARMALITE a dit…

Volontiers, ça m'intéresse! :)

Anonyme a dit…

Je l'ai fini tout à l'heure dans mon RER! J'ai beaucoup aimé même si j'ai un peu lâché au milieu...
Vraiment très très bien...
Lucie