dimanche 1 mai 2011

Une journée de geocaching à Anvers


ETAPE 1: DEJEUNER CHEZ WAGAMAMA

Nous nous avions donné rendez-vous à notre partner in crime geocaching devant le restaurant à l'heure de l'ouverture, ce qui nous a permis d'annexer une des meilleures tables près de la fenêtre. Philou ne connaissait pas du tout cette chaîne qui propose de la nourriture japonaise un poil fusion, et nous voulions effacer la mauvaise impression laissée par le Wagamama de Londres en octobre dernier. Nous avons très bien mangé; les gyoza de canard bien que peu orthodoxes étaient délicieux, et mon saumon teriyaki grillé juste comme j'aime. Par contre, impossible une fois de plus d'acheter T-shirt ou bouteille frappés du logo de Wagamama - ils étaient en rupture de stock, comme à Copenhague il y a deux ans et demi. Les gens, si vous ne voulez pas vendre vos produits, pas la peine de les exposer dans une vitrine avec des listes de prix! Bonne nouvelle tout de même: un Wagamama ouvrira à Bruxelles l'an prochain.

ETAPE 2: GEOCACHING INTENSIF

Entre 14h et 18h, nous avons réussi à trouver pas moins de 7 caches, notre record personnel en une journée. L'une des plus marquantes fut la Kijk Omhoog! (= Regardez en l'air!), située sur le Meir qui est la grande avenue commerçante d'Anvers. L'indice "Give me a call" nous a poussés à examiner un ensemble de quatre cabines téléphoniques pendant une bonne vingtaine de minutes, sans succès. J'étais trop petite pour chercher vraiment aux endroits qui auraient fait une bonne cachette, mais Chouchou et Philou m'assuraient que non, il n'y avait rien à l'intérieur des rebords des grandes plaques carrées marquées "Telefoon". Nous avons fini par abandonner... mais en fin de journée, nous sommes repassés par là, et très vite, Philou a sorti d'une des grandes plaques en question la boîte de pellicule magnétisée qui contenait le logbook. J'imagine que d'autres géocacheurs étaient venus en début d'après-midi et avaient emporté la cache pour venir la remettre un peu plus tard, afin de ne pas se faire remarquer par les Muggles. Ca arrive parfois.

L'autre cache marquante fut le Train TB Hotel, vieux wagon de chemin de fer restauré situé sur le bord du fleuve. Il était censé abriter une cache de taille 3, très rare en milieu urbain. Nous avons cherché un bon moment. J'ai commencé par grimper à la petite échelle malgré mon vertige pour regarder si la boîte ne se trouvait pas au sommet du wagon. Un premier examen du dessous du wagon n'a rien donné. Nous sommes alors montés sur la passerelle qui surplombait le wagon. Après avoir fait chou blanc, nous sommes redescendus. Philou s'est glissé accroupi sous le wagon: toujours rien. C'est finalement Chouchou qui a repéré un véritable mini-coffre fort en métal vert camouflage, solidement attaché au wagon de manière à ce qu'aucun indélicat ne l'emporte. Nous avons encore un peu galéré pour l'ouvrir, et c'était vraiment le coffre au trésor: pas moins de 5 Travels Bugs et autres Geocoins à l'intérieur. J'en ai confié un à Philou; je me chargerai de déposer les autres en Suisse fin juin si possible, histoire qu'ils voyagent un peu. C'est sans doute la plus chouette cache que nous ayons faite à ce jour. Grande était notre satisfaction.

ETAPE 3: SHOPPING A L'ARRACHE

Les poches pleines, nous avons rebroussé chemin vers le Meir, marquant un petit arrêt dans une ravissante boutique de brols appelée Achter de Maan où Philou et moi avons fait le plein de cartes originales pour Postcrossing. Il était 18h15 et les magasins commençaient déjà à fermer. Je me suis ruée à l'intérieur du Kruidvat local; à peine étais-je passée que le vigile commençait à tirer la grille derrière moi. Mais au stand Essence, je n'ai pas trouvé le fameux top coat double paillettes que j'ai déjà en violet et que je cherche désespérément dans les autres couleurs. Grosse perplexité: comment se fait-il que j'en aie trouvé une fois et que depuis, nada, aussi bien à Bruxelles qu'à Anvers? Puis je me suis souvenue. Le flacon que j'ai, c'est Funambuline qui me l'avait envoyé avec Georges-Arthur Ze Frankenpolish pour ne pas, je cite "qu'il s'ennuie pendant le voyage". Damned. Bon, ben je serai obligée de faire une razzia à Lausanne le mois prochain. C'est ballot. Pour me consoler, j'ai quand même emporté deux vernis Catrice (450 Sand Francisco et 170 I Scream Peach) malgré la déception causée par le 440 par-dessus lequel j'ai dû appliquer une couche de paillettes Golden Rose afin qu'il ressemble à quelque chose. Urban Outfitters ne fermait qu'à 19h; j'ai exploré les rayons au pas de course et chopé in extremis un joli pendentif sablier tandis que les garçons emportaient quelques bouquins.

ETAPE 4: DINER EN TERRASSE

Le soleil qui avait brillé toute la journée s'attardait encore, et après tous ces kilomètres à pied, la faim commençait à se faire sentir. Nous nous sommes installés sur la terrasse intérieure de la brasserie De Markt où nous avons dégusté d'excellentes pâtes accompagnées d'un petit verre de vin. En allant aux toilettes, j'ai failli emplâtrer la dame pipi qui m'engueulait en néerlandais parce que j'essayais de me laver les mains.
- Gluick gluick schraemeleu.
- I'm sorry, I don't understand Dutch.
- Krlyckuyck krijmkruylxxx!
- I'm telling you, I don't understand what you're saying.
- Huyckkrulux het kroumluyklukluck!!!
Un grand moment de compréhension entre les peuples.
Ceci mis à part, ce fut un fort bon repas qui clôtura agréablement une fort bonne journée. Vers 21h, nous avons dit au revoir à Phil qui regagnait Lille avec sa Triumph (la Porsche avait un problème de moteur...) et plus modestement repris notre Polo pour rentrer à Bruxelles. Les 50 kilomètres sont passés très vite grâce à un petit concert improvisé de fristouillage à deux voix. La prochaine journée de geocaching aura probablement lieu à Knokke début juin.

NB: Le garçon qui fait l'andouille sur les photos, c'est donc mon vieux pote Philou. Célibataire sans enfants, aucun cadavre dans les placards de son magnifique loft/duplex à Lille, amateur de voyages et de chocolat, collectionneur de théières, finisseur du dernier marathon de Paris, bénévole chez ATD Quart-Monde, drôle, gentil et cultivé. Non, j'essaie pas de le vendre; cela dit si ce portrait vous intéresse, j'accepte le paiement en chaussures à talon et en billets d'avion.

18 commentaires:

Emilie a dit…

Ca me tente beaucoup cette activité, tu avais déjà fait un post qui explique le geocaching?
PS: sinon pour ton ami, des chie mihara ça ira comme paiement ;-) ?

Bon dimanche!

ARMALITE a dit…

Pour le geocaching, tu trouveras toutes les informations ici:

http://www.geocaching.be/web/fr/index.php

funambuline a dit…

Hiiiii je vais découvrir les Geocaching !!!

ARMALITE a dit…

Ah ah oui je suis justement en train de recenser les caches sympas sur Lausanne... Figure-toi qu'il y en a plusieurs au bord du lac, dont une qui parle, en indice, du "Trident de Poséidon". Hu hu hu.

sandradeBruxelles a dit…

ca donne envie de faire du geocaching...

il faudrait que je regarde les caches du coté de Spa et de Theux

ce serait chouette à faire avec mon fils quand on passe un week end chez mes parents ...

ARMALITE a dit…

Depuis le début, je me tue à répéter que ce serait une activité familiale super-ludique et pas nian-nian, susceptible de plaire aux petits comme aux grands! :)

funambuline a dit…

@ Armalite : regarde aussi Vevey, Gruyère et le Château de Chillon... on se sait jamais ;-)

Et sinon, ton parfait Philou, c'est-y pas un voisin Farmville (quand j'y jouais encore) ? Envoie-lui donc un cadeau de ma part.

ARMALITE a dit…

Il n'est pas parfait mais il est chouette et mérite d'être connu :) Et oui, tu l'as eu comme voisin à FV.
Pour le reste, je vais regarder les noms que tu indiques.

funambuline a dit…

http://www.geocaching.com/seek/cache_details.aspx?guid=7e5e48a0-585c-4412-bd7f-4a9f83f9ab59 arf, dommage

ARMALITE a dit…

Elle était encore en service avant-hier à en juger les logs, donc son indisponibilité est très probablement temporaire (remplacement du logbook ou du container). Elle sera sans doute de retour d'ici le mois prochain ^^

funambuline a dit…

Il est étonnant ce château, il mérite le voyage, touristique et kitch, mais parfait pour une bonne photo Régis :-)

ARMALITE a dit…

Ouais et une cache de difficulté 3 c'est miam ^^

funambuline a dit…

Arf, je suis foutue, j'ai trouvé à Gruyère (ça a l'air complexe, il faut en trouver 3 pour trouver la 4e) et à Vevey, à côté de la fourchette : http://www.geocaching.com/seek/cache_details.aspx?wp=GC236HY Je crois que vous m'avez déjà contaminé...

ARMALITE a dit…

Les caches à tiroir prennent beaucoup de temps; comme nous ne restons que 4 jours et que nous devons aussi manger et faire du shopping, je préfère zapper celle-là. Mais la fourchette, c'est obligatoire ^^

funambuline a dit…

huhu l'obligatoire fourchette... Mais de toute manière on va aller à Gruyère, pour manger une vraie, bonne fondue... et voir ce lieu juste incroyable qui vaut le coup (en plus Lady Pops connaît pas).

sandradeBruxelles a dit…

vous me faites envie de retourner en Suisse...

Mes grand parents avaient un chalet a disposition chez des amis à Isérable et ils restaient souvent 1 mois

Je suis allée plusieurs fois en vacances durant mon enfance.
C'est vraiment inoubliable comme paysage..

Anonyme a dit…

Wagamama, Wagamama,Wagamama...Sophie

Myriam, qui n'est plus une elfe fée a dit…

J'ai été à Anvers hier et j'ai pu découvrir ce Wagamama dont tu parles. On a testé les gyosa au canard et ceux aux crevettes. J'ai été surprise par la consistance de la pâte (c'était des raviolis frits et pas grillés) mais c'était délicieux. Les nouilles n’étaient pas transcendantes mais j'irai peut-être à celui de Londres en novembre faire découvrir ça à mes amis.

Je regrette de ne pas avoir relu ce post avant d'y aller. La boutique dont tu parles a l'air terrible !!!!
J'ai trouvé une boutique un peu similaire mais je me suis fâchée avec la vendeuse qui nous suivait (la mère de mon copain et moi -63 et 31 ans!) et rangeait et comptait (si! si !) tout derrière nous! Je lui ai dit qu'elle ne donnait pas envie d'acheter ! Je regrette un peu mon coup de sang car il y avait vraiment de belles choses...

En tous cas merci de m'avoir fait découvrir ce restaurant :)