lundi 16 mai 2011

Thérapie par le shopping




Après une semaine assez merdique, j'avais grand besoin d'un remontant. Une petite virée en centre-ville, par exemple. Les obstacles à vaincre étaient pourtant dissuasifs: pluie et température extérieure de 15° (alors qu'il avait fait grand soleil et 28° toute la semaine à Toulouse), compliqués d'une indisponibilité de Soeur Cadette retenue à la patinoire par un tournoi de hockey auquel participait Attila. Mais l'appel du Monoprix a été le plus fort. "Tu sais que tu veux du vernis crack rose et blanc", susurrait-il à mon oreille. Alors, j'ai pris mon courage à deux mains - et le volant de la Mégane parentale pour me véhiculer all by myself jusqu'au terminus du métro.

Butin de la journée:
- une robe à pois qui me va comme si elle avait été coupée pour moi. Ce sera la troisième année consécutive que ma parfaite petite robe de l'été aura été dénichée chez Naf-Naf, pour la somme modique de 55€ et en taille 38 de surcroît. Si chouette que j'ai hésité à la prendre aussi en bleu marine.
- un bol à thé japonais en terre cuite et émail rouge foncé et bleu ciel, aperçu au Palais des Thés où j'allais juste me ravitailler en filtres individuels.
- des navettes à la fleur d'oranger et d'autres au citron, ainsi qu'une boîte en forme de poisson contenant des caramels au beurre salé. From: le Paradis Gourmand, qui est un lieu de perdition pour les becs sucrés (dont je ne fais même pas partie).
- une crème pour les mains à la fleur d'oranger Chemins d'Orient, histoire de nourrir mes cuticules martyrisés. Raflée chez Auchan en allant faire des courses pour mes parents.
- un petit carnet avec des paons embossés sur la couverture vert et doré, et dessinés sur les pages intérieures. Tellement joli que je ne suis pas sûre d'oser m'en servir. Trouvé chez Trait, qui déménage bientôt rue des Tanneurs.
- deux vernis crack Debby, deux Laque Evidemment de Rouge Baiser, et le Morning Rose de Chanel qui est déjà le troisième truc que j'achète à cause de Julia.
- "Les Harmoniques célestes", recueil de nouvelles signé Jean-Claude Dunyach avec qui j'ai goûté chez Bapz et qui a eu la gentillesse de m'en offrir un exemplaire dédicacé. Une critique suivra dès que j'aurai fini de le lire.

8 commentaires:

La Princesse a dit…

Ahhhhh le Morning Rose !
J'avais dit que plus jamais de vernis Chanel, mais il est beau, il est beau...

Teste le et dis nous que la tenue est tres tres bonne ( comme ça je craque) ou très très mauvaise (comme ça je le snobe sans regretter ! )

ARMALITE a dit…

Je l'essaie dès que j'ai enlevé ma manucure tricolore, probablement d'ici la fin de la semaine, donc.

ARMALITE a dit…

Je l'essaie dès que j'ai enlevé ma manucure tricolore, probablement d'ici la fin de la semaine, donc.

Petiteflo a dit…

Je suis amoureuse de la robe et je te vois bien en petit paradis gourmand dedans! Très bon choix :-)

mmarie a dit…

Voilà que je me surprends à avoir envie de pousser la porte de Naf Naf (ce qui ne m'arrive jamais depuis qu'une boutique a gobé en s'agrandissant un ravissant milk bar fifties au centre-ville, il y a une éternité ; mais là, si en plus cette robe existe en bleu marine, je vais peut-être m'asseoir sur mon boycott et au moins l'essayer).

Et j'ai aussi eu un mood navettes à la faveur d'un aller-retour à Marseille. Fleur d'oranger et graines d'anis vert.

Ladypops a dit…

Hiiii le mornig rose... je n'ai pas encore eu le temps d'aller le chercher, mais il me fait compètement craquer... :D Je vais faire comme la princesse est attendre bien sagement ton avis avant de me lâcher... ;)

Anonyme a dit…

Sophie: je jalouse la robe (et le 38!) biz

ARMALITE a dit…

Bah on fait le même poids et je suis plus petite que toi... Si je rentre dans ce 38, tu y rentres aussi!