mercredi 11 mai 2011

Le Cri


L'état de mon père, putain.

Première séance de chimio jeudi matin; vendredi déjà, il n'avait pas la force de sortir de son lit. Tout le week-end, il a eu des vertiges qui l'ont jeté par terre. En arrivant tout à l'heure, je l'ai trouvé affalé dans un fauteuil avec de violentes douleurs au ventre. Il ouvrait et refermait la bouche en cris silencieux, comme un poisson hors de l'eau, les tendons du cou saillant à se rompre. Un tableau de Munch. Horrible. Et là, je viens de le regarder vomir ses boyaux sans pouvoir rien faire que lui tenir la bassine.

Je pleurerais bien un petit coup, mais je ne crois pas que ça arrangerait grand-chose.

29 commentaires:

Les tests de Gridou a dit…

Pleurer fait parfois du bien, cela permet d'évacuer les mauvaises énergies pour pouvoir en accueillir d'autres tout en évitant que cela ne déborde. Du moins, ça marche pour moi...
Je t'embrasse,

Moi a dit…

Pleurer est inutile pour soulager ton père mais utile pour libérer un peu de pression chez toi. Le principe de la cocotte minute. Laisse sortir la vapeur A-M !
Tu ne le soutiendras que mieux ensuite.
Sinon, il est évident que je ne sais pas quoi dire pour te remonter le moral.
donc ... :hug:
et tu es dans mes prières ;)
( c'est mon côté Keep the faith )

Anonyme a dit…

Tu n'as pas à te sentir "minable" parce que les larmes débordent. Je suis très mal placée pour en parler (J'essaye d'intégrer cela pour moi-même) et ne voudrais surtout pas donner l'impression de faire la leçon, mais par moments il y a un "trop plein", et pleurer peut parfois aider à mieux tenir debout ensuite.
Je pense à toi.

Mélusine

Les tests de Gridou a dit…

Pleurer fait parfois du bien, cela permet d'évacuer les mauvaises énergies pour pouvoir en accueillir d'autres tout en évitant que cela ne déborde. Du moins, ça marche pour moi...
Je t'embrasse,

Anonyme a dit…

Je ne sais jamais quoi dire, les mots me semblent toujours décalés, mais je t'embrasse et te souhaite que la situation de ton papa s'améliore vite.

Mélusine

maerie a dit…

Je suis d'accord avec Gridou...surtout fais comme tu le ressens...très grosses bises bon courage....

Ness a dit…

Courage. Aussi inutile que ça puisse paraître, j'ai une grosse pensée pour toi.

l'âne a dit…

Des pensées...

MOI a dit…

Pleurer est inutile pour soulager ton père mais utile pour libérer un peu de pression chez toi. Le principe de la cocotte minute. Laisse sortir la vapeur A-M !
Tu ne le soutiendras que mieux ensuite.
Sinon, il est évident que je ne sais pas quoi dire pour te remonter le moral.
donc ... :hug:
et tu es dans mes prières ;)
( c'est mon côté Keep the faith )

stupidboy a dit…

Je sais ce que tu ressens, bien que pour mon père ça soit moins grave, je t'envoie tout mon courage avec toute mon affection ♥

Delphine a dit…

On ne se connait pas, mais je suis ton blog depuis un petit moment et je voulais juste te dire que je pense à toi.

ARMALITE a dit…

Merci les gens, votre gentillesse me remonte toujours un peu le moral.

AM: comme je dis toujours, si ça ne fait pas de bien, ça ne peut pas faire de mal! Thanks.

Anonyme a dit…

Hello ma belle, un petit mot de l'autre côté du miroir, même si j'ai eu la chance d'échapper à la chimio. Pleure, hurle, crie, demande de l'aide, change toi les idées, fais toi du bien etc... mais, si tu peux, essaies de ne pas partager ton angoisse avec ton papa, moi j'ai trouvé cela épuisant de réconforter les gens que j'aimais, j'aurais tellement voulu pouvoir être horriblement égoiste et ne penser qu'à moi... j'espère que la crise va bientot se terminer et qu'il ira à nouveau mieux. je t'embrasse et suis là.

biankacha a dit…

Pensées de soutien et ondes positives pour toi et ton papa. Courage.

mmarie a dit…

Des mots, si peu et maladroits. Et des pensées, beaucoup. Je t'embrasse.

Ladypops a dit…

Je n'arrête pas de venir et revenir sur ce post en tentant à chaque fois de trouver quelque chose qui pourrait être réconfortant et à chaque fois, ne trouvant rien, je me dis que je reviendrais plus tard... je n'ai toujours rien trouvé à dire, à part... On y arrive... quelque soit les épreuves à traverser, quelque soit les difficultés, on y arrive et on avance, courage à vous.

:* :* :*

Sara a dit…

Pensées pour toi, chaleur, douceur, courage.

Gren a dit…

Mon Homme et moi pensons bien, bien fort à toi...

Emilie a dit…

Je pense bien fort à toi...et n'hésite pas à pleurer un bon coup avant tout, pour toi surtout...

ARMALITE a dit…

Non mais c'est gentil mais pleurer ça me soulage absolument pas, je me sens juste minable après. J'ai besoin que tout tienne debout.

ARMALITE a dit…

Suite au plantage de Blogger, tous les commentaires de ce post avaient disparu, j'ai dû les repêcher à la main un par un dans mes archives mail... Du coup les liens vers vos blogs ont disparu, désolée!

Petiteflo a dit…

Je n'ai pas pu te laisser de petit mot avant étant de mon côté en plein drame avec la disparition d'un de mes proches. Je pense sincèrement à toi, à ton papa, à vous tous qui partagez son combat... même si c'est peu, trop peu.

ARMALITE a dit…

Je viens de voir en remontant dans tes statuts FB. je suis désolée pour ton cousin :(

zizabel a dit…

un gros bisou de soutien pour toi!

Petiteflo a dit…

Merci Armalite @};- C'est un drame qui va se prolonger au tribunal: mon cousin est décédé sur un chantier suite à la négligeance d'un patron qui a refusé de protéger ses ouvriers (pour faire court)... Ma famille se porte partie civile pour essayer d'éviter qu'un autre "gamin" de 25 ans perde la vie pour rien.
Bises amicales @};-

LittleBigFROU a dit…

Tu le sais, Zine, mes pensées vont vers toi et les tiens

MadeleineMiranda a dit…

Je suis vraiment trop désolée pour toi et ton père, je t'envoie beaucoup de courage...

ARMALITE a dit…

Frou: merci pour tes pensées, j'espère que tout va bien de ton côté.

ARMALITE a dit…

Frou: merci pour tes pensées, j'espère que tout va bien de ton côté.