dimanche 20 mars 2011

Tashi Dèlèk


Quand les amis avec qui je devais dîner à Paris vendredi soir m'ont donné le choix entre plusieurs restos ethniques, j'ai sauté sur cette occasion de découvrir une cuisine que je ne connaissais pas: celle du Tibet. Nous nous sommes donné rendez-vous directement sur place. J'avais gribouillé dans mon fidèle carnet un petit plan qui aurait dû me permettre de gagner le Tashi Dèlèk sans encombres depuis la librairie Arkham. Mais après avoir tourné dans le quartier sous la pluie pendant une bonne demi-heure, j'ai dû me rendre à l'évidence: impossible de trouver la rue Saint-Jacques. J'ai piteusement sorti mon vieux Nokia. "Allô, vous pourriez plutôt venir me chercher au métro?"

Situé près du Panthéon, le Tashi Dèlèk propose donc des spécialités tibétaines (et du vin on ne peut plus français!). La carte est variée et comporte deux menus du soir, l'un à 22 et l'autre à 17€. Nous avons tous les trois opté pour ce dernier. Parmi les trois entrées proposées, j'ai jeté mon dévolu sur une soupe à l'orge, aux épinards et au fromage de chèvre, surprenante mais délicieuse, et goûté les beignets au fromage de mon voisin, bien plus légers que les traditionnelles croquettes belges! En plat principal, j'ai pris des galettes au boeuf qui ressemblaient plutôt à des chaussons fourrés, accompagnées d'une poêlée de légumes au tofu. Pas mauvais mais un peu fade. Mon voisin décidément partageur m'a offert une de ses bouchées vapeur qui m'a inspiré le même commentaire. Arrivée au dessert, je n'avais plus assez faim pour tenter les beignets de fruits secs et me suis sagement rabattue sur un chô: yaourt nature tout simple mais très bon, bienvenu pour clore le repas sur une note sucrée et légère à la fois. Je pensais commander un thé tibétain afin de faire descendre le tout, mais au dernier moment, je me suis dégonflée devant l'idée de boire un truc plein de beurre salé. Une autre fois, peut-être.

A part ça, le restaurant est assez calme, le service plutôt rapide et discret. La salle toute en longueur manque un peu d'intimité, et la déco mériterait d'être un poil plus travaillée. Néanmoins, vu les prix très raisonnables pour Paris, l'endroit vaut la peine d'être testé. J'y ai passé une soirée agréable, même si la compagnie y était sûrement pour beaucoup!

Tashi Dèlèk
4, rue des Fossés Saint-Jacques
75005 PARIS
TLJ sauf dimanche, de 12h à 14h30 et de 19h à 23h
Métro 10 Maubert-Mutualité ou RER B Luxembourg

Aucun commentaire: