mardi 22 mars 2011

"Refaire le monde"


(Avertissement: la lecture de ce post est déconseillée à toute fan de littérature culinaire décidée à ne pas voir ENCORE augmenter sa PAL.)

Comme je l'écrivais hier, j'ai besoin en ce moment de lire des choses réconfortantes, ce que les Anglophones appelleraient des feel-good books. Des romans qui ne changeront pas ma vie mais qui, l'espace de quelques heures, me plongeront dans un monde plus doux où tous les problèmes finissent généralement par s'arranger.

Voilà pourquoi j'ai acheté et dévoré "Refaire le monde" de Julia Glass. Charlotte Duquette, dite Greenie, est une pâtissière de génie dont le mariage semble partir à vau-l'eau depuis quelque temps. Pour lui donner un coup de fouet salutaire, elle accepte de quitter New-York afin de devenir la cuisinière en chef du gouverneur du Nouveau-Mexique. Bien entendu, tout ne se passe pas exactement comme elle l'avait imaginé...

"Refaire le monde" n'est pas un roman aussi simpliste que sa quatrième de couverture pourrait le laisser penser. Si Greenie en est clairement l'héroïne, on suit aussi le parcours de plusieurs autres personnages selon le principe cher à mon coeur de la multiplicité des points de vue. Ainsi, certains chapitres sont consacrés à ce qui arrive en l'absence de Greenie à son mari Alan, thérapeute conjugal rongé par le doute, à son ami Walter, restaurateur homosexuel désireux de trouver le grand amour, et à Saga, une amie des bêtes à la mémoire erratique. Chacun d'eux a connu des drames qui l'ont marqué, et chacun d'eux porte en lui une mélancolie qui empêche le roman de verser dans un optimisme béat. Même si "Refaire le monde" est voué, on le sent, à bien se terminer, il y règne tout du long une ambiance agréablement nuancée.

J'ai aimé les personnages attachants de Julia Glass (surtout celui de Saga), les scènes en cuisine à l'atmosphère chaleureuse et réconfortante, la peinture de New-York qui m'a donné envie de me promener dans certains quartiers semblables à de petits villages. Je me suis délectée des 800 pages de "Refaire le monde" comme d'une gourmandise sucrée juste ce qu'il faut pour ne pas devenir écoeurante.

17 commentaires:

Anonyme a dit…

noté... :-)Sophie

ladypops a dit…

Merci ! J'ai besoin de ce genre de livre en ce moment. Je suis entrain de lire le livre le plus pesant du monde "les cendres d'Angela" et j'ai besoin d'un peu d'air et je n'avais rien dans ma PAL qui puisse faire l'affaire.

ARMALITE a dit…

Sophie: attention, ce livre n'est PAS cancer-free!

Malena a dit…

Merci ! Je suis en train de dévorer 4 soeurs grâce à toi, je seais quel sera ma prochaine lecture :)

funambuline a dit…

Une seule question... en VO ou en VF...

ARMALITE a dit…

Ah, tu me fais plaisir. C'est génial, 4 soeurs, non?

ARMALITE a dit…

Funambuline: mouah ah ah *rire diabolique*
Je l'ai pris en VF parce que j'ai eu envie de l'acheter en tombant dessus à la Fnac et que je voulais le commencer tout de suite, sinon je pense que je l'aurais lu en VO. La traduction est bien malgré deux-trois détails qui m'ont fait grincer des dents (les "bullet points" de typographie qui deviennent des "marqueurs balles" sur la liste d'Alan!)

Emilie a dit…

J'ajoute à ma PAL ;-)

Malena a dit…

J'adore "4 soeurs", Enid me plaît beaucoup, Charlie aussi ... Je ne me trompe jamais en lisant un livre que tu as conseillé :)

ARMALITE a dit…

Ecoute je suis ravie que ma boulimie de lecture et mes petites critiques servent à quelqu'un!

Co a dit…

Alors je commente aussi pour t'informer que j'ai dévoré 4 soeurs. ça m'a fait un bien fou!!! Donc il y a de grandes chances que j'aille acheté celui-ci également, d'autant plus que ma PAL est presque vide...

ARMALITE a dit…

4 soeurs est un petit bijou, je suis ravie d'avoir pu le faire découvrir à quelques-unes d'entre vous!

Miss Sunalee a dit…

pas tentée plus que ça, mais je suis dans un autre récit culinaire, un récit d'Anthony Bourdain qui en plus cumule avec un récit de voyage...

ARMALITE a dit…

à vrai dire, c'est à Funambuline que je pensais en rédigeant mon avertissement!

funambuline a dit…

J'ai acheté une nouvelle application Iphone juste pour ma PAL virtuelle (celle qui n'est pas encore à côté de mon lit, mais qui va y atterrir prochainement), la longueur de la liste est assez terrifiante.
Oui, je sais, tu ne fais que te venger.
C'est sans fin...

ARMALITE a dit…

Pendant que nous sommes le démon l'une de l'autre, les vendeurs de vào et de livres se frottent les mains...

Miss Sunalee a dit…

mais tu sais que ma PAL est gigantesque aussi, et que je me laisse facilement convaincre ! (en plus, là je suis dans un pavé de plus de 1000 pages)