mardi 29 mars 2011

The House Hotel


J'ai aimé:
- La déco de la suite, pas vraiment design mais assez inspirée dans le genre sobre et de bon goût: oiseaux en métal doré aux murs, cabine de douche-fusée dans la chambre, plaques d'immeuble en marbre dans la salle de bain... Le reste de l'hôtel était tout aussi chouette, avec des vases de fleurs fraîches sur les consoles des couloirs, de la moquette dans les escaliers et d'immenses canapés Chesterfield dans la salle à manger.
- Le confort. J'aurais voulu ne plus jamais sortir de ce lit où j'ai si bien dormi sauf la nuit où Chouchou a ronflé ni de cette douche avec une énorme pomme qui délivrait de l'eau bien chaude et un plancher de lattes en bois qui permettait le bon écoulement de cette dernière sans risque de glissade.
- Les produits de bain L'Occitane (au moins, je n'étais pas dépaysée!) et les cinq variétés de thé en sachet mis à disposition gratuitement dans les chambres, en compagnie bien sûr d'une bouilloire électrique.
- Le buffet petit déjeuner. Je crois que je n'ai jamais vu mieux nulle part, sauf peut-être à l'Hôtel Disneyland la fois où Etre Exquis et moi avions été surclassés à l'étage des suites de luxe. Mini-viennoiseries un peu salées, gâteau marbré à tomber par terre, yaourt nature maison délicieux, mini-moelleux au chocolat, pancakes de la mort, oeufs brouillées aux tomates et aux poivrons, assortiment de fromages de brebis turcs et de pains aux céréales, différentes salades de fruits et de crudités, charcuterie et saumon fumé, börek (feuilleté) à la pomme de terre, jus d'orange et de pamplemousse fraîchement pressé, plus un grand choix de cérales, de fruits secs, de confitures, de miel, de Nutella et d'olives vertes. La plupart du temps, nous n'avons pas mangé le midi, nous contentant de prendre un en-cas sur le coup de 16h.
- La serviabilité du personnel: nous avons eu affaire à quatre réceptionnistes différents, qui parlaient tous très bien anglais et étaient d'une grande efficacité.
- Le rapport qualité-prix. 112,50€ la nuit pour une suite hyper-confortable de 30 mètres carrés et deux petits déjeuners inclus, ça le fait grave.
- La ruelle située juste derrière l'hôtel, bourrée de petits restos sympas.

J'ai moins aimé:
- L'absence d'ascenseur: quand vous êtes au premier étage et que la salle à manger se trouve au cinquième et dernier, ça fait des réveils un peu brutaux pour les mollets.
- Le quartier: l'hôtel est situé dans la partie occidentale moderne de la ville, très près à vol d'oiseau d'Istiklâl Caddesi qui est la grande avenue commerçante hyper animée jusque tard dans la nuit, mais une bonne centaine de mètres plus bas en termes d'altitude. Là encore, les mollets en prennent un gros coup. Et pour se rendre dans la partie historique de la ville, sur l'autre rive de la Corne d'Or, il faut descendre prendre le tramway à la station Tophane (et se taper la remontée au retour, donc).

Je recommande:
Oui. Si je n'ai clairement pas partagé l'enthousiasme de Caro pour la ville d'Istanbul, je suis en revanche ravie d'avoir écouté ses conseils et retenu une chambre au House Hotel de Galatasaray. De tout mon séjour, c'est de loin ce que j'ai préféré.

Aucun commentaire: