vendredi 25 mars 2011

En bref depuis la Turquie


Juste après Prague et New York, Istanbul vient clôturer mon tiercé de tête des villes qui ne sont pas du tout telles que je les imaginais, les villes dont le charme soi-disant fou que tout le monde leur prête glisse sur moi comme sur les plumes d'un canard, les villes que j'ai longtemps attendu de visiter et par lesquelles je suis au final hyper déçue. Mais ce n'est pas si grave. Notre hôtel déchire sa mémé; le soleil est de la partie pour l'instant; j'ai acheté quelques brols sympas; Chouchou a pris de belles photos; nous avons logué quatre géocaches et nous améliorerons sûrement ce score avant notre départ. Même si je ne suis pas séduite, nous sommes ensemble. Nous nous fabriquons des souvenirs et après les épreuves de ces derniers mois, je trouve que c'est une raison bien suffisante de me réjouir.

Aucun commentaire: