lundi 28 février 2011

Cher février,

Normalement, tu es le mois de l'année que j'aime le moins. Passées la joie des fêtes de Noël en famille et l'excitation de démarrer une nouvelle année comme on ouvre un cahier aux pages encore vierges le jour de la rentrée des classes, tu fais obstacle à l'arrivée de mars et au retour tant attendu du printemps. Tes journées tardent à rallonger; tu es gris et froid, sans aucune occasion spéciale pour briser ta monotonie étant donné que je ne fête pas la Saint-Valentin. En vérité, février, tu n'as qu'une seule qualité à mes yeux: tu es bref.

Mais cette année, tu m'as rempli d'une joie et d'une sérénité que je n'avais pas éprouvées depuis très longtemps. Tu as commencé par la nouvelle que mon père était guéri (même si aujourd'hui encore j'ai du mal à y croire), et tu t'es poursuivi avec une succession de chouettes moments en amoureux, entre amis ou même en solo. Durant tes quatre semaines toutes rondes, j'ai fini un gros chantier professionnel et attaqué une petite traduction très distrayante. J'ai surtout progressé dans ma quête de paix intérieure et vers les objectifs que je me suis fixés pour 2011. Tu as été rempli de complicité, de rires, de câlins et de douceur. Alors une fois n'est pas coutume, février, je te dis merci et à l'année prochaine.

4 commentaires:

Cécile de Brest a dit…

A moi aussi février m'a réservé une jolie surprise, j'espère que mars tiendra ses promesses !!!

Surella a dit…

Cela fait plaisir à lire.

sara a dit…

<3

Anonyme a dit…

il y aurais une option "like" en bas de texte, je la cocherais !! ; )