lundi 23 août 2010

Où est démontrée la totale inefficacité de mes pouvoirs de déduction

21h30. Chouchou et moi nous affalons sur le canapé de mon salon devant une maxi Parmiggiana, un litre et demi de Coca light et un rouleau d'essuie-tout. Histoire de nous occuper en mangeant, nous allumons la télé et zappons en quête d'une émission potable. A un moment, je vois passer une vidéo de Jean-Jacques Goldman fredonnant les paroles d'"Il suffirait qu'on s'aime" à Céline Dion. Oh, peut-être une émission qui lui est dédiée? "Chouchou, tu peux laisser ça, s'il te plaît?"
Nous enchaînons sur un clip de Patricia Kaas, "Il me dit que je suis belle", chanson également écrite par JJG. Mon flair légendaire ne m'a pas trompée. Euh, j'espère que ce n'est pas un hommage posthume et qu'il est toujours vivant?!?
Clip suivant: "Je t'aime" de Lara Fabian. Ah ben non, finalement, ça doit plutôt être une émission sur les chanteuses francophones à voix.
Clip suivant: "Zen" de Zazie. Ah ben non, finalement, ça doit juste être une émission sur les chanteuses francophones tout court.
Clip suivant: "Sensualité" d'Axelle Red. Mon hypothèse se tient. (Et c'est marrant de revoir AR avec une bouche d'aspect humain plutôt qu'un bec de canard.)
Clip suivant: "Tombé pour elle" de Pascal Obispo. Mayday, mayday, je ne comprends plus rien.
Clip suivant: "Savoir aimer" de Florent Pagny. Finalement, ça doit être une émission sur les gros succès de la chanson francophone dans les années 90.
Intervention suivante: Michel Field. Chouchou est mort de rire. "En fait, c'est une émission sur tous les gens qui ont tenu un micro dans les années 90".
...Au final, c'était une émission intitulée "La folie des années 90" qui retraçait les événements marquants de cette décennie. Ca m'a fait tout bizarre de constater que l'explosion des banlieues avait commencé dès 1990. Vingt ans déjà que ça dure, et toujours pas l'ombre d'un début de solution, au contraire: la situation ne fait qu'empirer... La liesse de la victoire française pendant la Coupe de Monde de Football en 1998 n'aura engendré qu'une fraternité de bien courte durée.

Aucun commentaire: