mercredi 11 août 2010

"The gargoyle"

Alors qu'il rentre chez lui en voiture après une nuit de débauche, un homme voit jaillir une volée de flèches enflammées du bois qui borde la route. Il donne un coup de volant; sa voiture tombe dans un précipice et prend feu. Il survit miraculeusement, mais dans un tel état qu'il commence aussitôt à planifier son suicide. Car avant son accident, cet homme dont nous ne connaîtrons jamais le nom était un acteur et un réalisateur de films pornos, personnage cynique et sans scrupules dont toute l'existence était basée sur son pouvoir de séduction. Désormais, il est défiguré, en proie à une douleur atroce et mutilé de la pire des façons pour lui, puisque les flammes ont dévoré son pénis. Ce qui reste de sa vie ne vaut plus la peine d'être vécu, songe-t-il. Jusqu'au jour où une patiente de l'aile psychiatrique voisine fait irruption dans sa chambre et entreprend de lui conter une incroyable histoire. Selon elle, ils se sont connus et aimés sept siècles auparavant, alors qu'elle était une jeune nonne prodigieusement douée pour les langues et lui un mercenaire grièvement blessé au cours d'une bataille par... une flèche enflammée.

J'ai eu beaucoup de mal à dépasser les premiers chapitres de "The Gargoyle". Pour une petite nature comme moi, la description détaillée de la souffrance causée par des brûlures au 3ème degré et du traitement à appliquer à la victime était quasi insoutenable. Néanmoins, quelque chose m'a poussée à continuer. Pas la sympathie que je pouvais éprouver pour le narrateur, qui n'en inspire aucune même si l'on peut comprendre qu'il soit devenu ce qu'il est après une enfance passablement traumatisante. Mais j'aimais déjà le style prenant de l'auteur et l'atmosphère gothique qui se dégageait de ce roman. Puis Marianne Engel est entrée en scène, et il n'a plus été question d'abandonner ma lecture. Comme le narrateur, j'ai été séduite par cette femme mystique et exaltée, sculptrice de talent spécialisée dans les gargouilles grotesques qu'elle prétend ne pas créer mais "libérer de la pierre". Je me suis laissée envoûter par les histoires d'amour tragiques dont, telle Schéhérazade, elle entrecoupait le récit de sa propre existence. Je me suis demandé si elle était folle ou si elle avait réellement vécu toutes ces choses et rencontré tous ces gens. J'ai retenu mon souffle en attendant de voir ce qui se passerait lorsqu'elle aurait fini de restituer mille coeurs selon les instructions de ses Trois Maîtres. J'ai cogité sur les notions de dépassement de soi et de rédemption. Et malgré de nombreuses questions laissées sans réponse à la fin, j'ai refermé "The gargoyle" avec la certitude que c'était un livre qui resterait longtemps avec moi.

Cet ouvrage est disponible en français sous le titre "Les âmes brûlées".

22 commentaires:

funambuline a dit…

Ma PAL vient virtuellement d'augmenter.

Sinon, toi qui hésite sur Robin Hobb et sa série de l'Assassin Royal, la libération de la pierre des dragons devrait te plaire... *teasing*

ARMALITE a dit…

J'ai pensé à toi en écrivant ce post; d'après ce que je sais de tes goûts, je suis à peu près certaine que tu devrais adorer!

ARMALITE a dit…

(Accessoirement, je pense aussi qu'il devrait plaire à Gren et à La Princesse.)

funambuline a dit…

L'anglais est comment ? Parce que j'aime lire en VO mais parfois si c'est trop complexe je perds goût :(

ARMALITE a dit…

Il n'y a pas de mots super compliqués et le style me paraît tout à fait lisible, sans tournures alambiquées.

Miss Sunalee a dit…

Encore un sur ma PAL virtuelle !

Londoncam a dit…

Ca me donne très envie de le lire... Et ça tombe bien, je dois aller à la Fnac ce midi (on sait jamais qu'il traine dans les rayons et tombe entre mes mains)

Gren a dit…

Tu ne t'es pas trompée, il vient de s'ajouter sur ma liste des achats urgents avant le départ en vacances.

ARMALITE a dit…

Miss Sunalee: je n'étais pas sûre que le thème t'intéresserait, et ta PAL est déjà si énorme!
Londoncam: ouais, le livre est un animal furtif et rusé ^^
Gren: hé hé hé, tu feras un post pour dire ce que tu en as pensé?

Miss Sunalee a dit…

oui ma PAL est catastrophique. Je m'étais dis que je lirais tout de suite tout ce que j'achetais, mais même ça, ça ne fonctionne pas... bon, j'ai pas beaucoup lu non plus ces derniers temps...

Capricorn a dit…

J'ai eu de mal , moi, petite personne a continuer ton billet apres le mot "pénis".

mais je continue et je suis bien content parce que maintenant je vais pourvoir te dire que NAN! J'le lirais pas ton bouquin.

Ouille j'ai encore mal seulement a y penser ^^"

funambuline a dit…

J'ai rédigé ma liste d'achat, sur 15 titres, 3 viennent directement de ton blog. Ça commence à bien faire !
:-P

ARMALITE a dit…

Donne ta liste, donne ta liste! Si ça peut te consoler, il y a aussi sur la mienne un bouquin dont tu avais parlé, "On n'a pas tous les jours du caviar".

Gren a dit…

Absolument, mais je vais feinter pour l'achat, je le ferais directement sur place car mon cher et tendre commence déjà à négocier sur le nombre de sacs à emporter !

La Princesse a dit…

Je me le mets dans ma liste de vacances ( je compte bien passer quelques jours à ne faire que bouquiner et aller chercher du ravitaillement au bar ).

Je ne suis pas très fan des histoires d'amour, mais j'avais apprécié Of Bees and Mist, donc je suis prête à tenter le coup.

ARMALITE a dit…

Ecoute, je ne suis pas très fan d'histoires d'amour non plus, mais je pense que sur Visual Bookshelf, j'avais attribué 3 étoiles et demie à Of Bees and Mist, et je viens d'en mettre 5 à The gargoyle. Après c'est toi qui vois ^^

funambuline a dit…

Tu as raison, je vais me venger immédiatement !

* The Cargoyle (Andrew Davidson)
* L'Extravagant Voyage du jeune et prodigieux T.S. Spivet (Reif Larsen)
* The Book of Unholy Mischief (Elle Newmark)
->jusqu'ici, tout va bien pour toi... mais je t'en veux beaucoup

* The Time Traveller's Wife (Audrey Niffenegger)
-> idée qui vient de Miss Sunalee mais apparemment c'est de ta faute aussi ^^

* A Short History of Nearly Everything (Bill Bryson) - mais peut-être en français, tout ce que j'ai lu de lui est excellemment traduit trouve-je.

* Autobiography of a Fat Bride (Laurie Notaro)
* I Love Everybody (and Other Atrocious Lies) (Laurie Notaro)
* We Thought You Would Be Prettier: True Tales of a Loudmouth Girl (Laurie Notaro)
* The Idiot Girl and the Flaming Tantrum of Death: Reflections on Revenge, Germophobia, and Laser Hair Removal (Laurie Notaro)
-> là, si tu ne connais pas... tu risques de m'en vouloir... j'ai lu son 1er (The Idiot Girls' Action-Adventure Club) et je veux lire TOUT ce qu'elle a écrit (6 pour l'instant) et pourtant je ne suis pas fan des recueils de nouvelles... sauf erreur elle n'est pas encore traduite en français...

* Sans un mot (Harlan Coben)
* Sans laisser d'adresse (Harlan Coben)
-> mais comment ai-je pu laisser passer 2 H. Coben sans les lire, je n'en reviens pas !!!

* Quitter le monde (Douglas Kennedy)

* Un Léopard sur le garrot (Jean-Christophe Rufin)
-> autobiographie de cet auteur qui me fascine tant

* Le cycle du Soldat Chamane (Robin Hobb)
-> ce ne sont que 8 livres après tout ^^

ARMALITE a dit…

Hé hé oui The time traveler's wife, c'est moi qui l'avais prêté à Miss Sunalee, c'est un de mes bouquins préférés de tous les temps!

Bill Bryson me fait rire mais je n'ai rien lu de lui depuis longtemps.

Douglas Kennedy m'a enchantée avec The pursuit of happiness et hyper déçue avec une demi-douzaine d'autres bouquins, après quoi j'ai cessé de le lire.

Et tu m'intrigues avec Laurie Notaro, ça mérite investigation...

funambuline a dit…

Tout pareil pour Douglas Kennedy, mais il paraît que celui-là est son "meilleur".

Et Laurie Notaro j'ai bien peur que tu ne puisses faire autrement... mais elle n'a écrit "que" 6 livres pour l'instant... c'est supportable pour une PAL ...
*prosélytisme sadique*

Miss Sunalee a dit…

Sur ce, il faut que je remette ma PAL à jour. Et pour "The gargoyle", je l'ai acheté mais il a déjà été kidnappé par mon homme. Comme il lit 3-4 livres en même temps, je le reverrai peut-être dans 3 mois !

Ys a dit…

Bonjour,
j'arrive ici grâce au billet de Miss Sunalee et le tien confirme mon envie de le lire. Ça m'a l'air un peu cinglé cette histoire, et un peu psy : ça devrait me plaire.

Melisande a dit…

c'est vrai qu'au début on se demande où l'auteur nous embarque et il est vrai que les passages à l'hôpital où il nous raconte ses soins, c'est spécial... mais avec l'arrivée de Marianne, j'ai trouvé ça vraiment super et j'ai beaucoup aimé les petites histoires qu'elle raconte. On se pose beaucoup de questions sur elle.
Ce livre a été une très belle découverte et je ne regrette pas de l'avoir lu et la fin, bien que triste, je la trouve magnifique et il n'y aurait pas eu de meilleure fin je pense.