lundi 22 mars 2010

Le Kabuki

Non, je ne vais pas vous parler aujourd'hui de "la forme épique du théâtre japonais traditionnel", mais d'un restaurant bruxellois qui lui a emprunté son nom. Samedi soir, Chouchou et moi étions dans le centre-ville à l'heure du dîner. Nous voulions manger assez rapidement, sans trop nous ruiner, et nous avions envie de cuisine japonaise. C'est ainsi que nous avons décidé de tester le Kabuki.

Au premier abord, ce restaurant immense peut surprendre par sa disposition toute en longueur. En entrant, on est accueilli par un long bar à sushis où les petites assiettées colorées sont présentées sur un tapis roulant - ou plus exactement, sur un petit train dont les rails font le tour du comptoir. Sur le côté, quelques tables "normales". Dans le fond, de nombreuses autres tables munies d'une plaque chauffante intégrée, avec une station pour un cuisinier d'un côté et des places disposées en éventail autour pour les convives. Chouchou a trouvé que niveau décor et ambiance, ça faisait très "restaurant d'hôtel pour gaijin", et il n'a pas tort. Le Kabuki ne respire pas l'authenticité des petites gargottes nippones, mais qu'importe? Le menu est assez varié pour que les réfractaires au poisson cru puissent quand même manger à satiété. Nous avons été servis rapidement, et pour deux plats (un tempura soba très honorable pour moi, un katsudon pour Chouchou), accompagnés de deux boissons non alcoolisées et d'une assiette de maki à l'avocat, notre addition s'est montée à moins de 32€. C'est sûr, nous reviendrons.

Le Kabuki
Rue du marché aux poulets 32
1000 BRUXELLES
Tel: 02 218 86 96

Aucun commentaire: