vendredi 18 décembre 2009

Travellers to Toulouse

Si tout se passe bien malgré la neige, ce soir, Chouchou et moi nous envolerons pour Toulouse. Où, malheureusement, Soeur Cadette et sa petite famille ne nous rejoindront pas avant dimanche soir, après s'être tapé un voyage avec escale incluant 7 heures d'attente à Madrid. Gloups. Nous en profiterons pour passer un peu de temps avec mes parents. Je suis sûre que Père a plein d'histoires de pièces d'euros à me raconter et plein de problèmes informatiques à faire résoudre par Chouchou, et que Mère garde en réserve une liste longue comme le bras de questions totalement décousues et sans aucun rapport avec le sujet de la conversation en cours.

Samedi matin, je dois passer chez le médecin pour faire renouveler mes diverses ordonnances et à la Poste pour envoyer un colis: je vais échanger mon Twee violet contre un Billy flamand (rouge orangé). Je sais, je craque sur ce modèle avec à peu près deux ans de retard sur le reste de la blogo, mais je m'en fous un peu. J'adore sa couleur. J'adore aussi celle de mon Twee, tout comme sa forme et son porté; en revanche, je déteste son système de fermeture à la fois chiant et pas du tout sécurisant, et je ne raffole pas non plus de sa bandoulière double. Donc, je m'en offre un autre en état également impec (paraît-il; je croise les doigts!) pour le prix d'un Colissimo recommandé.

Samedi après-midi, Chouchou et moi irons nous promener dans le centre de Toulouse, officiellement pour goûter l'atmosphère de Nowel et prendre des photos, officieusement pour caser encore un peu de shopping (je voudrais voir si Wap Doo Wap n'aurait pas un serre-taille noir un peu solide, même si ça m'étonnerait) et commencer à nous échauffer niveau agapes avec une banofee pie quelques modestes scones chez Bapz. Nous passerons la soirée à surfer chez mes parents en prévision de la semaine de disette qui suivra: une fois rapatriés chez Soeur Cadette, plus de connexion internet! Il faudra donc prévoir des posts d'avance pour ne pas décevoir les trois ou quatre personnes qui lisent encore des blogs pendant les vacances de Nowel.

Dimanche, j'ai promis à Chouchou de l'accompagner voir "Avatar" au Gaumont Wilson, la seule salle de la ville qui le diffuse en VO. Le film ne me dit rien, mais alors vraiment rien du tout, mais il est tellement encensé par les média, et Chouchou est revenu à la charge tellement de fois avec ça que j'ai fini par céder pour avoir la paix lui faire plaisir. Même si c'est nul, ça ne m'obscurcira pas l'humeur bien longtemps: à 19h, Soeur Cadette & Co arriveront à Blagnac, woohoo!

La suite de la semaine dépendra des envies de chacun. Je pense que les traditions établies depuis quelques années devraient être respectées, et qu'il y aura donc:
- un repas-fromage acheté chez Xavier (cette fois, Soeur Cadette et moi essaierons de ne pas nous battre physiquement à la caisse pour être la première à dégainer sa carte bleue: ça fait assez peu digne)
- une séance de cinéma avec les enfants (et je penche fortement pour "Where the wild things are", en français: "Max et les maximonstres", même si Chouchou me soutient que c'est surtout un film pour adultes)
- un brunch ou un goûter chez Bapz (oui, encore, parce que personnellement je n'en ai jamais assez)
- une descente en ville (avec passage obligé chez Trait et à La Mucca, ainsi que chez MAC et Sephora, et arrêt probable à Cultura sur le chemin du retour)
- un repas de Nowel entrées + desserts (parce que le plat du milieu, au final, tout le monde s'en balance: on veut des canapés, du foie gras et de la bûche!)
- une ouverture de cadeaux le matin du 25 filmée par un David hirsute, en caleçon et le regard vitreux

Malheureusement, nous ne pourrons pas ressusciter notre Rock Band de l'an dernier puisque les deux Wii familiales seront restées, l'une à Bruxelles et l'autre à Dallas. En même temps, je pense que les oreilles de tout le monde seront ravies de ne pas m'entendre massacrer Pat Benatar une énième fois.

Edit à 10h: Pour l'instant, notre vol est annulé. Et moi au bord du suicide par overdose de madeleines au chocolat.

Edit à 11h: Selon l'employée de l'aéroport que je viens d'avoir au téléphone, il semblerait que notre vol soit rétabli. En revanche, Toulouse est "paralysé par la neige" (dixit Père), et il se peut que nous devions coucher à l'hôtel sur Blagnac ce soir. Si tous les passagers de tous les vols sont dans la même situation que nous, ça risque d'être coton pour trouver une chambre...

8 commentaires:

Moi a dit…

Avatar il faut le voir en 3 D !!!!!
ET il y a Sigourney Weaver dedans !!! (ça fait un peu hystérique ça non ?!)

Ingrid a dit…

Aaaah, on échangera nos avis sur Avatar... Mes parents m'ayant dégueulassement abandonnée pour Nowell, je me console auprès d'amis seuls et... voulant aller voir Avatar :D Je suis persuadée que c'est une grosse merde mais dont les images tuent, au pire je pourrai digérer l'excellent repas que je leur aurai concocté :-)
Bonnes fêtes auprès des tiens, Armalite ;-)

Ladypops a dit…

Je vous souhaite de très bonnes fêtes et pleins de jolies choses.

Diripouf a dit…

Coucou Armalite

En effet pour Where The Wild Things Are, je confirme - faire gaffe aux enfants que tu emmenes... C'est assez disturbing quand meme. Excellent film, hein, mais plus sombre encore que le livre.

Princesse Audrey a dit…

Le métro est paralysé par la grève depuis ce matin et les bus ne curculent plus... On est tous cloîtrés chez nous, je n'ai même pas pu bosser, en vacances anticipées. Réserve un h^^otel dès maintenant !
Et moi aussi j'ai mangé des madeleines au chocolat ce matin !
Finalement ce pourquoi on s'était mailées il y a deux jours s'est arrangé. Merci beaucoup. Gros bisous !

ARMALITE a dit…

Audrey: ah, tu m'en vois ravie pour toi!
Par contre, je continue à espérer qu'ils dégageront prioritairement l'accès à l'aéroport et qu'on pourra au moins prendre un taxi...

anneso a dit…

Je ne pense pas qu'Avatar soit vraiment une merde.J'ai lu des critiques dythirambiques,y compris celle de Libération,de Gérard Lefort,qui est sans pitié d'habitude et plutôt porté sur les films indépendants en hongrois sous-titré en serbe...

Theobaldus a dit…

J'ai été voir Avatar à la séance de 11h... si je n'avais pas eu des trucs importants à faire, je serais bien resté dans la salle pour le revoir... le scénario est classique, mais le visuel fait rend cette seule faiblesse insignifiante.