dimanche 11 octobre 2009

"L'anniversaire de la salade"


Comme le haïku auquel il a donné naissance, le tanka est une forme de poésie japonaise extrêment codifiée dans sa forme et qui, au niveau du fond, se doit de capturer un instant fugace vécu personnellement par l'auteur. Quelque peu négligé de nos jours, il a suscité un récent regain d'intérêt grâce à ce recueil publié par Machi Tawara, une jeune institutrice qui y raconte son quotidien et ses émois avec une délicatesse toute frémissante.

"L'Anniversaire de la salade" n'est ni aussi juvénile ni aussi sucré que sa couverture française le laisse supposer, mais il possède une fraîcheur indéniable qui fait que l'on tourne et retourne longuement chacune de ses strophes dans sa tête, comme on laisserait fondre lentement un carré de très bon chocolat sur sa langue pour mieux le déguster. La joie d'être en vie et les élans amoureux se mêlent avec bonheur à une certaine mélancolie lucide; les réflexions profondes côtoient harmonieusement des considérations très terre-à-terre. En refermant ce livre, je me suis dit que j'aurais adoré être amie avec son auteure. Et aussi que j'avais encore beaucoup de progrès à faire en matière d'écriture.

2 commentaires:

Véronique Epailly a dit…

Merci Armalite de me faire découvrir ce bouquin, zut j'étais hier chez Filigranes... A mettre sur ma liste pour la prochaine fois!
Bonne semaine

Daelf a dit…

... Le titre me fait penser à "De bons présages".
Je suis incurable :'(