lundi 26 octobre 2009

"La Marque" (Kushiel T1)

Lorsque je me suis inscrite sur Facebook en décembre dernier, une des premières choses que j'ai faites a été de télécharger l'application Visual Bookshelf qui permet de dresser des listes d'ouvrages lus en leur donnant une note et, éventuellement, en y adjoignant une critique accessible aux autres utilisateurs.
Dix mois plus tard, mon étagère virtuelle compte pas moins de 165 titres, dont 61 romans. Sur ces 61 romans, j'ai mis 5 étoiles (la note maximum) à 2 seulement: "L'ombre du vent" de Carlos Ruiz Zafon, et "La Marque", premier tome d'une trilogie de fantasy historique écrite par Jacqueline Carey.

Précisons déjà ce que j'entends par "fantasy historique". Il s'agit d'un récit de fiction qui se déroule dans un univers médiéval différent du nôtre (même si sa carte a été clairement calquée sur l'Europe), et dans lequel on ne retrouve aucune créature tolkiennisante tels qu'elfes graciles, nains bourrus ou orcs qui puent du bec. La magie y est également absente, à l'exception du pouvoir de divination très peu "donjon-et-dragonnesque" que possèdent les Tsinganos. Ce qui fait de Kushiel une très bonne série pour initier à la fantasy les lecteurs avides de belles histoires épiques mais un peu réfractaires au côté "chevaliers, sorcières et dragons".

Que trouve-t-on alors dans "La Marque"? Des intrigues politiques aussi retorses que passionnantes (et vous pouvez me faire confiance: d'ordinaire, ce genre de chose me fait l'effet d'un Lexomil). De l'aventure épique, pleine de sexe et de sang, de ruse et de violence, d'amour et de mort. Une religion basée sur la prostitution et le plaisir, qui enjoint ses adeptes à "aimer comme ils l'entendent". Et surtout, des flopées de personnages hauts en couleurs, aux passions vibrantes et dévastatrices, dont l'héroïne n'est évidemment pas le moindre.

Phèdre nò Delaunay est une anguissette. Marquée par le signe du dieu Kushiel, elle possède un don très rare qui lui vaut d'éprouver le plaisir dans la souffrance - ce qui fait d'elle une courtisane convoitée et une espionne exceptionnelle. Bien qu'élevée depuis l'enfance pour servir, c'est une jeune femme au caractère bien trempé, loyale envers sa patrie et ceux qu'elle aime, torturée par les trahisons que son "don" lui fait commettre malgré elle. Autour d'elle s'agitent une foule de courtisans opportunistes, de poètes au passé mystérieux, de nobles comploteurs, de seigneurs barbares, de guerriers aux motivations obscures et d'amis rares mais dévoués. Par leur intermédiaire, elle va se retrouver mêlée à un complot visant à déstabiliser le trône de son cher pays de Terre d'Ange...

Difficile d'en raconter davantage sans déflorer l'intrigue de ce roman que les lecteurs de Bragelonne ont élu meilleur livre publié en 2008 par l'éditeur (sur plus d'une centaine). Mais si vous aimez les histoires haletantes et les héroïnes inoubliables, et si les gros pavés, loin de vous faire peur, vous mettent en appétit, foncez: je vous garantis que vous ne serez pas déçus.

1 commentaire:

Sylvie a dit…

J'attends que ça sorte en poche, sinon, je serais déjà ruinée... sauf si quelqu'un est d'accord de me le prêter?