mercredi 30 septembre 2009

RHAAAAAAAAAAAAAAAAAAA

Ceci, mesdames, mesdemoiselles, messieurs, est le râle de bonheur de la traductrice qui vient de passer trois mois à suer à grosses gouttes sur un bouquin dont, normalement, elle aurait dû venir à bout en la moitié de temps avec une main attachée dans le dos.

Il n'était pourtant pas difficile, ce livre. Bien au contraire. Et quand je pense au mal que j'ai eu à en venir à bout, je remercie le ciel que Maudite Série, sur le tome 7 de laquelle j'aurais normalement dû plancher à cette période, ait été arrêtée en cours. Parce que là, je n'étais pas en état de reformuler de l'anglais archaïque pétri de psychanalyse et d'allégories. Mais alors, vraiment pas.

A cause de l'état dans lequel m'ont mise les cachets que je prends depuis deux mois et demi, j'ai avancé sur ce boulot avec la lenteur d'un escargot paralytique, devant sans cesse lutter contre l'envie de regagner mon lit distant d'à peine dix mètres pour faire une petite sieste de 4 ou 5 heures. Pour la première fois depuis quinze ans que je fais ce métier, j'ai dû réclamer un délai de deux semaines par rapport à la date de remise initialement prévue, ce que j'ai trouvé absolument humiliant (et néanmoins salvateur).

Toujours aussi farceur, le destin a bien tenté de m'empêcher de boucler à temps: cet après-midi, j'ai perdu une demi-heure à tenter de fracturer, d'abord avec un couteau de cuisine, puis avec un tournevis et enfin avec une lime à ongles métallique, la porte blindée de l'éléphanteau slovène qui avait réussi à s'enfermer hors de chez lui en coinçant une paire de lacets entre le battant et le chambranle. La mauvaise nouvelle, c'est que je n'ai aucun avenir en tant qu'apprentie-serrurière. La bonne nouvelle, c'est qu'à moins d'utiliser du C4, personne ne réussira à nous cambrioler Chouchou et moi.

Peu après 20h, j'ai enfin pu envoyer mon fichier révisé à la charmante Claire. Et me récompenser de mes efforts avec une tasse d'Opium Hill et le dernier album de Pénélope Bagieu, que le facteur m'avait justement apporté ce midi. Demain, ce sera journée détente: deuxième séance avec Mme Mapsy le midi, puis balade-shopping au Châtelain et cours de hatha-yoga au Serendip Spa en début de soirée. Et vendredi, j'attaquerai la traduction du 11ème tome de Série Préférée. Youpi!

4 commentaires:

Miss Sunalee a dit…

Bravo !
Les cours de yoga sont bien alors ?

Depressif man a dit…

C'est quoi donc les séries ? La Môdite et la préférée ?

ARMALITE a dit…

Depressif man: Tu te doutes que si je leur ai donné des surnoms, c'est justement pour ne pas mentionner leur titre...

Sunalee: oui, la salle est jolie, on n'est pas trop nombreuses et les profs sont bien aussi, ça me plaît.

elektra a dit…

Moi je sais ce que c'est Série Préférée ! J'ai adoré le tome 11 que j'ai lu en VO et j'attends demain impatiemment pour aller acheter le tome 10 (même si je les ai tous lu en anglais, c'est sympa de les redécouvrir en vf)