dimanche 16 août 2009

Lost

Nous avons fait tout ce qui était humainement possible pour retrouver Régis. Nous sommes retournés à l'endroit où nous l'avions vu pour la dernière fois et avons retracé nos pas en regardant dans toutes les poubelles et les encoignures de portes. Nous avons interrogé les vendeuses des magasins voisins. Nous avons appelé la régie Tisséo, puis le service municipal des objets perdus, et nous nous sommes mêmes rendus sur place avec une photo de Régis pour demander: "On ne vous aurait pas rapporté ce monstre en peluche, par hasard?". Partout, nous avons fait chou blanc. Hypothèse haute (élaborée de concert avec ma copine Anne): Régis a été adopté par une fillette blonde aux yeux bleus qui l'a rebaptisé Valentin et qui le force à jouer au papa et à la maman avec ses Barbie. J'espère que les Barbie prennent la pilule, car imaginer un bébé borgne avec une grosse tête rouge et une grande mèche blonde au-dessus de jambes interminables me perturbe légèrement. Hypothèse basse: Régis a été jeté aux ordures et il ne reste actuellement de lui qu'une poignée de cendres au fond d'un incinérateur.

Je sais que c'est idiot, mais sa disparition me rend malade. Régis accompagnait toute notre histoire depuis le début ou presque; à mes yeux, il symbolisait le côté joyeusement farfelu de notre couple et ses modestes aspirations créatives. Avec nous, il avait traversé les USA en voiture de Miami à Los Angeles, affolé les Lolita goths d'Harajuku à Tokyo, dévalisé Top Shop et Urban Outfitters à Londres, couru les musées de design de Copenhague et de Malmö, admiré Dita von Teese sur la scène du Crazy Horse, essayé de regarder sous les jupes d'Anne Frank à Amsterdam, marché dans des empreintes de dromadaires sur la plage de Sidi Kaoki et louché sur les seins de la jolie Alice au Pays des Merveilles du théâtre de lumière noire à Prague. Avec sa marraine, il avait fait les 400 coups en Espagne; avec sa tata Vivi, il était parti renverser des pyramides de noix de coco au Brésil. Il avait rencontré et posé avec des tas d'artistes adorés de ses parents: Aurélia Aurita, Pénélope Bagieu, James Lovegrove, Brian Froud, Pierre Dubois, Boulet ou Sophie Calle.

A travers quelques centaines de clichés souvent cocasses à prendre, il avait développé une personnalité tête-à-claques et attachante à la fois: fanfaron, libidineux, jaloux, colérique et mégalo, il pouvait aussi faire preuve d'une naïveté confondante. Délavé et bouloché à force d'avoir traîné partout, il commençait à avoir l'air un peu piteux et nous envisagions de le mettre à la retraite. Mais lui substituer volontairement un Régis IIème du nom, en conservant l'original sur une étagère à trésors, et le remplacer contraints et forcés par un autre Ugly Dog rouge, c'est tout à fait différent. Je sais bien qu'il n'était qu'un symbole et que les symboles possèdent seulement le pouvoir qu'on leur prête; pourtant je suis triste comme si c'était presque trois ans d'amour avec Chouchou dont toute trace venait de s'envoler.

5 commentaires:

diane cairn a dit…

On a décidé de dire à Maurice et Eddy que Régis avait fait une cure de thalasso et un peu de chirurgie esthétique pour pas trop les traumatiser. Je ne compte plus les petites créatures attachantes qui jalonnent notre relation, chacune avec sa personnalité un peu jouette, faussement naïve et toujours prête à foutre le bordel et à capter l'attention.

Daelf a dit…

:(
... vous avez envisagé les petites affiches, comme pour les chats/chiens perdus ?

ARMALITE a dit…

On y a pensé... dans la voiture qui nous ramenait à l'aéroport :-(

M.Poppins a dit…

As-tu pensé a faire une annonce sur les sites pour enfants qui perdent leur doudou ?

Ça paraît peut-être bête, mais je sais que le réseau perte de doudou, fonctionne super bien en France...

Je suis vraiment désolée de cette perte...

Eve a dit…

Rhoooo... J'avais pas lu. :-(

Désolée pour toi. :-/

Mais connaissant un peu Régis, je suis certaine qu'il se la coule douce au bord de l'eau à siroter des pina colada entouré de créatures de rêves (je me demande ce qu'est une créature de rêve pour un Régis ?)