jeudi 11 juin 2009

Où sont les somnifères quand on a besoin d'eux?

Or donc, nous nous sommes levés ce matin à 4h20 pour prendre l'avion qui devait nous emmener à Prague. 50% d'entre nous avaient à peine fermé l'oeil parce que:
- les 50 autres % avaient choisi cette nuit-là pour ronfler, alors qu'en temps normal ils n'émettent pas un son;
- les 50 premiers % s'étaient brusquement persuadés que l'engourdissement et les fourmillements ressentis aux bras gauche depuis quelques semaines découlaient, non pas d'un bête nerf pincé ou d'un trop grand poids du sac à main porté - quelle coïncidence - justement à cette épaule depuis justement ce laps de temps, mais bel et bien d'une tumeur au cerveau foudroyante qui, c'était évident, allait les tuer avant Noël prochain sans qu'ils aient revu la branche de leur famille exilée chez les Ewing.
Résultat, bien que le trajet vers l'aéroport (taxi + train) se soit déroulé sans encombres, je me suis fait une vraie bonne grosse crise d'angoisse dans l'avion, avec tremblement de tout le corps, frottage frénétique de la main incriminée et même pleurage à chaudes larmes. Ben oui, quand on n'a pas dormi, les terreurs nocturnes se prolongent après le lever du soleil.
Là, nous sommes arrivés à Prague: la pluie qui a présidé notre première exploration de la ville s'est arrêtée, le soleil pointe le bout de son nez et je recommence à penser de façon rationnelle. Je vais profiter de mon voyage, le sac sur l'épaule droite de préférence, et en rentrant à Bruxelles, j'irais voir la super kiné de Chouchou pour explorer les causes les plus probables et les plus inoffensives du phénomène qui me perturbe.
Parfois, je regrette vraiment d'avoir arrêté les somnifères...

2 commentaires:

Miss Sunalee a dit…

Je te comprends tout à fait ! La crise d'angoisse, moi, c'était dans la nuit de samedi à dimanche. Du coup je n'ai dormi que deux heures et je n'ai toujours pas su récupérer depuis. Et je sens que l'effondrement approche... Vivement le w-e ! Et trouver une solution à mes insomnies.

Capricorn a dit…

La lettre de mon amie est arrivé Armalite, mais je dois la traduire de l'italién ( demande a ton compagnon, lui il sait)

J'énvoy plus tard :)