lundi 20 octobre 2008

Emmanuelle comme un soleil

L'autre jour, après avoir lu une interview de soeur Emmanuelle dans un quelconque magazine féminin, je m'émerveillais de la longévité de cette femme extraordinaire et faisais remarquer à Chouchou que mère Theresa et l'abbé Pierre avaient eux aussi vécu fort vieux et en restant lucides jusqu'au bout, comme si le fait d'avoir un coeur énorme et de vivre pleinement en accord avec ses convictions préservait de la décrépitude. Autant je suis athée et, il faut le reconnaître, assez farouchement anticléricale en général, autant j'admirais ces trois personnages hors du commun qui ne se contentaient pas de prêches faciles mais avaient consacré toute leur existence à servir les autres de la façon la plus concrète qui soit.
Soeur Emmanuelle était née à Bruxelles et a fini sa vie non loin de Monpatelin. Elle aurait eu cent ans le mois prochain, et elle a eu une vie extrêmement bien remplie. Mais c'est toujours triste quand une grande âme s'éteint.

2 commentaires:

Moi a dit…

:mode catho on: Elle va pouvoir enfin se reposer et tout surveiller de là haut :mode catho off:

Julien Uh a dit…

Ah mais non, pas toute sa vie, très loin de là. Comme on peut le lire ici (http://www.lesdoigtsdanslacrise.info/index.php?post/2008/10/22/vie-entiere-au-service-intox), elle n'a débuté qu'à 63 ans :-).