mardi 7 octobre 2008

Recette pour retrouver sa joie de vivre

Prendre l'avion à Bruxelles vêtue d'un T-shirt, d'un gros pull et d'un blouson en cuir doublé, avec aux pieds des chaussettes épaisses dans des boots de moto.
Quelques minutes avant l'atterrissage, entendre le pilote annoncer: "We wil soon be landing in Monpatelin, where the temperature outside is 25°".
Se dépêcher d'ôter le pull à titre préventif et le fourrer dans son sac.
Dès la sortie de l'aéroport, regretter d'avoir emporté un stupide bonnet et pas de lunettes de soleil.
A peine arrivée chez soi, ressortir les orteils (blafards et non-vernis, bouh!) à l'air dans une paire de tongs.
Savourer la balade jusqu'à la Poste et l'accent chantant des guichetières.
Profiter de ce que le Huit à Huit de la place de l'église est ouvert pour acheter des Perles de Lait, des madeleines longues et du Coca Light. Dire "Merci" avec un grand sourire à la caissière qui s'extasie sur le joli caddie à roulettes en toile de jute. Préciser tout de même que la peinture coule en cas de grosse pluie.
Sur le chemin du retour, s'arrêter chez le primeur pour prendre "deux belles tomates bien mûres - des grosses. Vous me mettrez aussi un concombre, un pamplemousse rose et... oh, une patate douce, je n'en ai pas mangé depuis si longtemps!". Dire "Merci" avec un sourire amusé à la marchande qui s'extasie sur le joli caddie à roulettes en toile de jute. Préciser, etc.
Songer que la conversation des petits commerçants et la qualité de leurs produits valent bien la différence de prix avec, mettons, un supermarché Colruyt.
Rentrer chez soi d'un pas léger, léger.

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Et profiter des petits plaisirs de la vie un grand sourire aux lèvres ^^