mardi 28 octobre 2008

Nos premières invitées

Ce soir, nous avons reçu nos premières invitées dans le nouvel appartement.

Ce n'était pas vraiment prévu au programme. D'ailleurs, il n'y avait pas de programme. Juste un rendez-vous à 18h sous la grande enseigne Coca-Cola de De Brouckère.

Yuna et Marine, 40 ans à elles deux, en couple depuis... euh, au moins trois ans je pense (exploit pour lequel elles ont toute mon admiration), vivent et étudient à Bordeaux mais étaient de passage à Bruxelles pour la semaine. Nous nous sommes connues sur un forum disparu depuis un bail déjà, mais malgré de nombreuses conversations sur MSN, jamais nous n'avions eu l'occasion de nous rencontrer "dans la vraie vie". C'est désormais chose faite, et je dois dire que je n'ai pas été déçue.

Après un rapide tour dans le centre-ville (passage obligatoire par la Grand'Place dont l'éclairage actuel, bien que pas vilain, gâche quelque peu les photos), le froid nous a poussés à nous replier vers les Galeries Royales. Chouchou et moi espérions nous installer au Vaudeville pour, tranquillement au chaud, faire goûter à nos invitées les spécialités locales: bière et cornet de frites. Malheureusement, à cause d'un banquet, la salle était déjà pleine. Nous avons alors eu l'idée de nous replier vers la place Jourdan et "Chez Antoine" qui, même s'il m'avait déçue lors de ma première visite, reste quand même un des plus célèbres fritkot de Bruxelles - et, paraît-il, le seul construit en dur.

Pour changer un peu, la file d'attente n'avançait pas, ce qui nous a donné l'occasion de causer blogs et loisirs. Marine ayant mentionné qu'elle avait très envie de tester la Wii Fit, nous avons une fois de plus changé nos plans. Au lieu de nous installer dans un des cafés de la place, nous sommes remontés à la maison, distante de moins de 500 mètres, avec nos cornets de frites et nos poulycrocs bien emballés dans un sac plastique. Le temps de débarrasser les ordinateurs, et nous nous sommes installés tous les quatre autour de la grande table avec des verres de Coca light pour arroser notre cholestérol en bâtonnets.

Puis nous avons sorti la Wii Fit. C'est toujours très drôle de voir des gens s'en servir pour la première fois, même si je dois avouer que Marine s'en est bien mieux sortie que nous en avril. Yuna, elle, a préféré observer depuis le canapé en sirotant un thé du Hammam. Chouchou et moi nous sommes tous deux fait la réflexion que c'était des filles très différentes. A cause, sans doute, de mes propres expériences malheureuses en la matière, je suis toujours surprise et épatée de voir durer ce genre de relation - celui dont les partenaires se complètent au lieu de se ressembler et, bien que n'ayant ni le même caractère ni les mêmes goûts, arrivent néanmoins à trouver un terrain d'entente où être heureux ensemble.

Le moment venu pour les filles de regagner Anderlecht où elles sont logées par des amis de Marine, nous avons appelé Cambio pour savoir si, par hasard, il n'y aurait pas une voiture de disponible à la station la plus proche de chez nous. Il y avait, hourra! J'aurais trouvé ça cruel de les laisser rentrer seules en métro avec le ventre plein de frites et le froid qu'il faisait dehors. Nous avons donc pu les raccompagner et les laisser devant leur domicile temporaire en leur souhaitant une bonne fin de vacances. Vive Cambio, vive la Wii Fit, vive les frites, vive nous.

7 commentaires:

oloncin a dit…

A propos de fritkot construit en dur, il y a aussi, depuis 1 an, 2 ans ?, celui de la place Reine Astrid (dite Place du Miroir) à Jette.
Et détail amusant, en passant par là en début d'après midi, j'ai vu passer un couple de demoiselles qui ressemblaient à s'y méprendre aux petiotes qui mangent frites et boivent thé sur vos clichés...
Faudra leur demander si elles étaient à Jette ce mercredi 29 octobre vers 14.20...

Marine a dit…

C'est bien racontéééé ! :D
J'ai le droit de te mettre en lien chez moi ou pas ? Je demande avant de faire une bêtise.

l'âne a dit…

mmmh vers 14h20, on était aux alentours de la Grand Place... pour changer lol

et je ne sais pas si mon précédent commentaire sur ce même billet a été pris en compte.

ARMALITE a dit…

Yuna: non, je n'ai pas vu de commentaire précédent
Marine: merci de demander; en effet je ne préfère pas car nous avons quelques connaissances en commun, que je ne souhaite pas forcément voir arriver sur ce blog.

Marine a dit…

Bon et bien tu pourris la chute de mon article alors. Bravo ! :P
Mais bien entendu, je respecte ton choix.
Merci pour cette soirée ! :D

J'ai oublié de rajouter que bien entendu, personne ne fera la bêtise de mentionner le nom de ce feu-forum.

l'âne a dit…

ah je m'en doutais. je disais juste qu'il faisait "chaud chez vous, vous voulez pas ouvrir une fenêtre ?" :P

ARMALITE a dit…

Marine: de rien, ce fut un plaisir! Et pour feu-forum: oué, c'est trop la honte! ^^
Yuna: gni gni gni