lundi 20 octobre 2008

Le Shimla

Finalement, hier soir, en rentrant de chez Filigranes où nous venions de faire quelques emplettes (le tome 19 de Nana et le nouveau Aurélia Aurita pour moi; le deuxième bouquin de potins hollywoodiens de Peter Biskind pour Chouchou), nous avons décidé de nous faire un petit resto. Nous pensions tester le grec voisin de notre Mamma Roma, mais la lecture de la carte affichée en vitrine - et étrangement bourrée de plats français - ne nous a pas inspirés. Comme d'habitude, je m'apprêtais à laisser tomber et à rebrousser chemin; comme d'habitude, Chouchou a insisté pour faire quand même le tour de la place Jourdan, au cas où.

Il a eu raison. Un peu après le contact GB où je préfèrerais me ruiner à faire mes courses plutôt que de retourner au Colruyt, nous avons découvert un restaurant indien à la façade sympathique et au menu alléchant, bien que dans une gamme de prix supérieure à celle des établissements que nous fréquentons d'habitude. Bon, c'était nos deux ans et nous venions juste de mettre le point final à notre installation dans le nouvel appartement; nous avons donc estimé que ça méritait bien un petit gueuleton.

Et de fait, gueuletonné nous avons. Thali viande pour Chouchou, thali végétarien pour moi et une demi-bouteille de rouge indien pour arroser le tout. La nourriture était absolument divine; comme souvent, nous avons échangé nos assiettes à la moitié du repas et les huits plats que nous avions commandés à nous deux rivalisaient de déliciosité (je sais, ce n'est pas un mot, mais on s'en fout). Sauces crémeuses et parfumées, viande tendre et cuite à point, légumes fondants... Un vrai régal. Le vin aussi était intéressant, un Cabernet-Sauvignon pas très sophistiqué mais un peu râpeux avec quelque chose à la limite du pétillant. Quant à l'atmosphère de la salle, elle est intimiste juste ce qu'il faut grâce aux murs peints en rouge et aux lumières tamisées. En résumé, une très bonne adresse que je recommande vivement.

Le Shimla, place Jourdan 67, 1040 BRUXELLES

Aucun commentaire: