vendredi 10 octobre 2008

La malédiction électrique


Je n'avais déjà plus de lumière dans mon bureau pour cause de douille plafonnière déficiente. Ce matin, alors que je branchais mon ordinateur portable pour me mettre à travailler, une grosse gerbe d'étincelles est sortie de la prise - bientôt suivie d'une chouette odeur de cramé. J'ai essayé d'allumer la lampe branchée sur la même multiprise: nada. Et je ne peux pas changer le bloc multiprises parce qu'il est branché derrière ma jolie bibliothèque sur mesure, celle qui pèse deux tonnes et qui est montée de façon que seul son concepteur peut la démonter sans tout casser. Donc, j'ai dû fouiller frénétiquement les tiroirs en quête d'un autre bloc que j'ai branché dans le coin opposé de la pièce; j'ai maintenant des fils électriques noirs en travers du carrelage blanc, c'est du plus bel effet. Et comme celui de la minuscule lampe de bureau que j'utilisais pour bosser le soir n'est pas assez long, je devrai me réfugier dans le salon à partir de la tombée de la nuit. J'ai l'impression que des esprits malins essaient de me chasser de chez moi, ou au minimum de m'empêcher de bosser :(

Edit 10h20: Il y a cinq minutes, mon portable affiche l'avertissement "batterie faible". Et s'éteint dans la foulée. Je suis catastrophée. La surcharge électrique a dû griller mon bloc alimentation. Et il n'est pas du tout dit que la Fnac de Monpatelin en ait un en stock. Que faire, que faire? Si je ne peux ni bosser ni me connecter à internet ni utiliser mon ordi pour quoi que ce soit d'autre, autant rentrer à Bruxelles par le premier train.
A tout hasard, je tente quand même de brancher mon portable dans le salon et de le rallumer. Ca fonctionne. J'en déduis (mais qu'est-ce que j'y connais, hein?) que c'est le plomb de mon bureau qui a dû sauter. J'ouvre le tableau électrique. Quelques-uns des plombs sont étiquetés "cuisine" ou "couloir", mais évidemment, il n'y a pas de mention "chambre RDC". De toute façon, je n'ai pas de plombs de rechange, et même si j'en avais, je ne suis pas trop certaine de la procédure à suivre. Il doit falloir couper le courant, mais du diable si je sais comment. Bref, j'ai appelé Etre Exquis et laissé un appel au secours sur sa messagerie. J'espère qu'il ne tardera pas trop à me recontacter.

Edit 11h10: Etre Exquis m'a rappelée. Et vivement conseillé de faire venir un électricien, vu que l'une des prises problématiques se trouve cachée derrière un meuble et risque de mettre le feu en cas de pépin. Par chance, il a pu m'en recommander un avec lequel il bosse souvent. Au vu des circonstances, le type a accepté de passer dans l'après-midi, et j'imagine qu'il me fera payer un prix correct. Néanmoins, c'est une dépense que je n'attendais pas, à un moment où je n'en avais vraiment pas besoin.
Cerise sur le gâteau, je reçois à l'instant un mail de Chouchou m'informant que pour des raisons trop longues à expliquer ici, mais imputables partiellement à Belgacom, partiellement à Voo et partiellement à son ex (!), l'obtention de notre connection internet va nous coûter quelque chose comme 350 euros de frais fixes de base, plus un abonnement mensuel à une ligne fixe dont nous n'avons pas besoin. N'en jetez plus, la cour est pleine (et les comptes sont vides).

Edit 16h45: Bon, l'électricien vient de partir avec un chèque de 35 euros seulement et ma gratitude éternelle. Apparemment, l'orage d'avant-hier a produit une surcharge au niveau de mon bloc multiprise, d'où le flash de ce matin qui a fait fondre un truc à l'intérieur. Le bloc a été nettoyé et fonctionne de nouveau. Quant à ma douille de plafond, elle n'a jamais été cassée: mon ampoule à économie d'énergie a bel et bien grillé, comme je l'avais supposé de prime abord, et l'ampoule ordinaire par laquelle j'ai tenté de la remplacer était déjà morte - d'où ma conclusion erronée. J'en suis quitte pour racheter un fusible (celui du bureau a sauté, et l'électricien n'en avait pas de ce modèle dans sa camionnette) et une nouvelle ampoule à culot à vis. L'un dans l'autre, je m'en tire plutôt bien.
De son côté, Chouchou est parvenu à raisonner son ex et à faire valoir ses droits auprès des différents fournisseurs concernés. Le coût de l'opération va donc rester raisonnable; pour le délai, en revanche, nous n'avons aucune garantie. Je touche du bois.

5 commentaires:

Laurent a dit…

Bon, ben espèrons qu'il fera beau demain matin pour aller faire tes courses et acheter des fusibles... Prends en un peu de chaque, ça lâche toujours au mauvais moment ces trucs là...

Un Homme a dit…

connexion internet ;)

Et bonne chance pour la suite!

ARMALITE a dit…

Ouais je sais que ça prend un X en français mais j'aime mieux avce un c et un t

Moi a dit…

Garde les coordonnées de cet électricien. 35 euros !!!! C'est même pas le prix d'un déplacement en IDF. Demande à Jr ;) lol

ARMALITE a dit…

Oui, je pense bien qu'il m'a fait un prix parce qu'il bosse avec mon ami :)