samedi 27 septembre 2008

"Battuta"

Hier matin, un petit article dans le blog de fille d'Hélène me fait bondir sur ma chaise. Une lectrice qui bosse dans l'évènementiel donne un lien permettant d'obtenir des invitations gratuites pour le dernier spectacle équestre de Zingaro, qui passe actuellement à Tour & Taxis. Seul hic: la représentation concernée est celle du soir même, et Chouchou bosse jusqu'à 22h. Je propose à Poulpy de m'accompagner: elle n'est "pas branchée canassons". Mélissa et Ingrid sont déjà prises. Qu'à cela ne tienne, j'irai seule!

Il faut dire qu'il y a quelques mois, lorsque nous avons préparé notre programme de cet automne, Chouchou et moi avons hésité entre deux beaux spectacles chers: "Quidam" du Cirque du Soleil et, donc, le "Battuta" de Zingaro. "Quidam" a fini par l'emporter, essentiellement pour une raison de date: il se joue en novembre, à une période où je savais que nous n'aurions plus le déménagement dans les pattes. Et puis je pensais qu'il intéresserait davantage Chouchou, qui ne partage pas ma passion pour le genre équin. Que le hasard me permette quand même de voir "Battuta" me remplit de joie et du sentiment d'être très chanceuse en ce moment.

Arrivée à 20h20 à Tour & Taxis, après avoir réussi à ne pas me perdre en chemin depuis la station de métro Yzer, je dois patienter dans l'immense file d'attente devant la tente marquée "guests". Apparemment, les organisateurs ont bel et bien dû distribuer une grande quantité de places gratuites pour remplir leur chapiteau! Je trouve ça étrange pour un spectacle dont on ne dit que du bien sur Internet - d'autant que son créateur Bartabas jouit d'une solide réputation.

J'hérite de la place A18, donc au tout premier rang. Pas idéal pour y voir à cause du manque de recul... et, comme je ne tarde pas à le constater, en raison du bombardement quasi-constant de mottes de terre. Ben oui: les chevaux passent au galop à moins d'un mètre, et ça gicle sous leurs sabots. J'en reçois dans les yeux (c'est bien la première fois que je me réjouis de porter des lunettes: elles font écran!), dans les cheveux, dans les oreilles et même dans le soutif - blouson fermé jusque sous le menton! Mes vêtements en sont constellés, et il doit même s'en être infiltré un peu à l'intérieur de mon sac. Franchement, si j'avais payé ma place 55€ et que je m'étais mise sur mon 31 comme mes voisins de banc, j'aurais un peu la pigne. Parce qu'entre la terre et l'angle peu avantageux, il est difficile de voir vraiment ce qui se passe sur la piste.

Mais je vais arrêter tout de suite de râler. Même vu dans une position très inconfortable, ce spectacle, "c'est que du bonheur", comme ils disent dans la télé-réalité. Evidemment, je suppose que si on est hermétique à la voltigue équestre, on doit s'ennuyer quelque chose de mignon, parce qu'il n'y a rien d'autre: pas de décors mirobolants, pas d'effets spéciaux, pas de jeux de lumière, juste un petit orchestre de cordes et un autre de cuivres. Mais les cavaliers... C'est simple, on dirait qu'ils ne sont pas soumis aux lois de la gravité. Ils sautent et tournoient avec une agilité ahurissante, faisant à dos de cheval ce que la plupart d'entre nous auraient déjà bien du mal à réussir les deux pieds sur terre - jouant du violon, esquissant un pas de danse ou exécutant des sauts périlleux arrière. Les numéros rivalisent de virtuosité et de drôlerie, notamment celui du striptease, celui de l'ours, et le final éblouissant durant lequel se succèdent d'improbables attelages qui, telles autant de saynètes loufoques, concluent l'histoire du spectacle ventre à terre.


"Battuta" ne dure qu'une heure et quart. Si vous aimez les chevaux, foncez-y: vous ne verrez pas mieux ailleurs. Mais tâchez de réserver des places plutôt vers les rangs D ou E. Plus bas, prévoyez une tenue qui ne craint rien, et peut-être un masque de plongée pour vous protéger la figure. Dans tous les cas, emportez une petite laine: à l'intérieur du chapiteau, il ne fait pas beaucoup plus chaud que dehors.

2 commentaires:

Mary a dit…

Nous sommes arrivés tout juste tout juste...Le gps nous ayant fait faire le grand tour de Bruxelles :o/ Overbooking! Le sponsor ayant été un peu trop généreux...On nous a laissé le choix entre nous donné des enhtrées pour le dimanche ou serez les gens sur les gradins...Nous avons opté pour la deuxième et nous sommes donc retrouvés vers la fin des estrades...quelle vue! Magnifique spectacle! Encore merci pour l'info!

Hélène a dit…

Merci armalite pour ce compte rendu, ça avait l'air vraiment chouette !!