vendredi 18 juillet 2008

"Kung Fu Panda"

Hawk et moi aurions aimé le voir en V.O. ("En vélo? Pourquoi vous vouliez le voir en vélo?" s'est étonné Attila lorsque nous le lui avons dit.) Manque de bol, toutes les grandes salles bruxelloises ne le passent qu'en V.F. Itou les salles toulousaines quelle que soit leur taille. Confrontés à l'alternative "ne pas voir Kung Fu Panda" ou "voir Kung Fu Panda en V.F.", nous avons opté pour la deuxième solution en pensant que ça ferait une sortie familiale sympa. C'est donc avec Soeur Cadette, David et Attila que nous nous sommes rendus hier après-midi au Gaumont de Labège pour la séance de 15h50, après avoir engrangé encore quelques milliers de calories dans une excellente pizzeria de Balma. (Les tulipes à la mousse chocolat blanc/citron vert étaient une tuerie, mais la Wii Fit nous les fera payer cher la semaine prochaine!)

Honnêtement, je ne peux pas dire que "Kung Fu Panda" soit au niveau de "Wall-E", le chef d'oeuvre d'animation de l'été 2008, ne serait-ce que parce qu'il est beaucoup plus superficiel dans le choix des thèmes et leur traitement. De toute évidence, il vise un public très jeune - Attila a ri comme une baleine pendant l'essentiel de la séance. Cela dit, nous les adultes n'étions pas en reste. Et pour une fois, comme l'a fait remarquer David, on nous a épargnés les références envahissantes à la pop-culture américaine. "Kung Fu Panda" ne m'a ni interpelée ni émue, et il ne restera pas dans les annales de mes grandes expériences cinématographiques, mais il m'a fait passer un très agréable moment de détente et c'est tout ce que je lui demandais.

Aucun commentaire: