mardi 15 juillet 2008

Feu d'artifice du 14 juillet à Carcassonne


Une heure et demie d'attente sur le Pont-Neuf au milieu d'une foule de plus en plus dense - d'abord assis, puis debout lorsque nous en avons marre de nous faire piétiner par des gens qui ignorent l'usage du mot "pardon". Attila joue au casse-briques 3D sur l'iPod nano de Hawk; je bouquine jusqu'à ce que la lumière devienne vraiment trop faible; Soeur Cadette regrette à voix haute (et en ne plaisantant qu'à demi) de ne pas avoir emmené son ordinateur portable pour bosser un peu; Hawk photographie la foule et David nous a depuis longtemps faussé compagnie pour gagner un endroit qu'il estime mieux situé.

Vers 22h30, enfin, les dernières traces d'indigo disparaissent à l'horizon derrière nous, et les premières fusées jaillissent dans l'obscurité qui recouvre la cité médiévale. Un choeur d'exclamations émerveillées s'élève dans leur sillage. Des pissenlits rouges font pleuvoir leurs pétales sur nous; des saules pleureurs vert vif inclinent leurs branches au bout desquelles fleurissent des étincelles jaunes et bleues pareilles à des boules de Noël; des comètes jaunes traversent le ciel en se tortillant ainsi que des serpents électriques; des nuages de particules d'or explosent au-dessus de nos têtes; des ellipses imbriquées viennent encadrer la lune presque pleine, dessinant le logo d'une fédération spatiale imaginaire; des cascades d'étincelles violettes et argentées se déversent le long des remparts. Au milieu de tout ça, une épaisse fumée envahit la cité dont les murs se mettent à rougeoyer, comme rongés de l'intérieur par des braises ardentes. Pendant le bouquet final, chacune des détonations qui se succèdent en rafale élargit un peu plus mon sourire jusqu'à ce que j'aie l'impression d'avoir le visage fendu d'une oreille à l'autre. L'espace d'une minute, une extraordinaire débauche d'étincelles multicolores fait reculer la nuit.

5 commentaires:

Malena a dit…

J'aime bcp ton montage photo !

ARMALITE a dit…

meci; j'en suis moi-même assez contente :)

Depressif man a dit…

Tres beau texte, si j'avais su que vous y étiez. XD
comment faites vous ses mosaïques? Vous pouvez nous donner votre secret ?
au moins a moi ???

Virkane a dit…

Nos vies se sont croisées plusieurs fois... c'est drôle! j'étais au même en droit le même jour!

ARMALITE a dit…

On était quand même quelques milliers ce soir-là à Carcassonne :-D