dimanche 24 mai 2020

La semaine en bref #124




Lundi:
Sur son compte Instagram, Jordi Lafebre, le dessinateur de ma série-chouchou "Les beaux étés", confie qu'il dort sur son canapé quand il est stressé - il ne sait pas trop pourquoi. Je réponds que je fais pareil, que le changement d'endroit a un effet apaisant sur mon cerveau quand mes pensées tournent en rond, un peu comme des mini-vacances. Pierre-Henry Gomont commente que c'est la même chose pour lui, et plusieurs lectrices renchérissent dans mes messages privés. J'envisage la création d'une Secret Society of Stressed-out Sofa Sleepers avec un pyjama officiel pour chacun des membres.

mercredi 20 mai 2020

Aussi vite que possible, aussi lentement que nécessaire



Avant-hier soir, je ronchonnais ferme pendant mon appel vidéo avec Chouchou:
- Tu te rend compte que maintenant, je dois organiser un déménagement international doublé d'un déménagement local, sans aucune perspective de voyage pour me servir de carotte? Pendant un an à vue de nez, tout mon temps libre et tout mon argent vont être consacrés à des trucs hyper stressants, et je ne pourrai même pas tenir bon en pensant aux prochaines vacances. J'en déprime d'avance. 

dimanche 17 mai 2020

La semaine en bref #123




Lundi:
La tension monte de manière palpable... Plutôt que de faire du mauvais boulot sur ma trad en cours ou de ronger mon frein sur le canapé, je m'attaque aux corrections du texte que j'ai rendu fin mars. Pour une fois, je suis d'accord avec 90% des changements proposés. La preuve que les miracles sont possibles (ou juste que je m'habitue à la façon de travailler de cet éditeur, et réciproquement).
 La sortie du tome 3 de "Nevermoor", déjà repoussée de février à fin août, est maintenant annoncée pour le 15 octobre. 2020 veut vraiment ma peau. 
 Après avoir caressé la tentation de me raser le crâne durant tout le confinement, et fini par renoncer de crainte de ressembler encore plus à ma mère pendant la phase de repousse, je sors le tube de Majirel 745 acheté avant la fermeture des commerces non-essentiels pour refaire mes 5 cm de racines. Ca ne règle pas le problème de ma coupe, qui restera  en suspens jusqu'à ce que je puisse revenir à Bruxelles et aller chez Wakko. Décidément, j'ai bien fait de konmariser mes accessoires à cheveux en janvier (non).

vendredi 15 mai 2020

Où je me tape 1000 kilomètres en train 3 jours après la fin du confinement




Avertissement: ceci est un billet très peu passionnant, écrit dans le seul but de rassurer les anxieux comme moi qui devraient prendre le train dans les jours à venir. 


Ce jeudi, je l'attendais et le redoutais en même temps depuis l'annonce de la date du déconfinement. J'avais décidé que le stress de rester à Bruxelles avec Chouchou, mais en laissant en suspens tous les problèmes que je devais régler en France, serait probablement supérieur au stress d'être chez moi sans lui - même si pas de beaucoup. Du coup, j'avais réservé à prix d'or un trajet compliqué à base de Thalys + TGV + TER. Entre les grèves de la fin de l'an dernier et le confinement, je n'ai pas eu un voyage en train qui s'est passé comme prévu depuis plus de six mois, et dans les circonstances actuelles, je flippais comme une folle malgré les mesures de sécurité annoncées par la SNCF.

lundi 11 mai 2020

La semaine en bref #122




Lundi:
A peine réveillée, je commence à pleurer de stress. Elle s'annonce sympa, cette semaine...
 Dans la foulée, j'apprends que Neil Gaiman et Amanda Palmer, qui avaient l'air de vivre un confinement de rêve dans la campagne néo-zélandaise, viennent de se séparer. J'avais bien compris que leur mariage n'était pas de tout repos mais je suis super triste pour eux. Vivre ça en ce moment en plus de tout le reste, ugh.
 La nouvelle bouilloire Smeg qui a coûté un rein siffle quand on l'allume, quand on la règle, quand on la met en marche, chaque fois qu'elle passe un palier de 10° et quand elle atteint la température voulue. "On dirait R2D2", commente Chouchou, mort de rire. Moi, ça va vite me soûler.